En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Le bois d'amour
 

Présentation

Les sections

Rétrospectives

Administration

Visites

 1236832 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Le bois d'amour

PLANTES ET NATURE

Randonnée botanique du samedi 1er septembre 2018

¤¤¤

Entre le Bois d’amour et les Sables blancs

Beau temps estival sans nuages, température modérée, sans vent mais soleil brûlant. La sécheresse sévit toujours,  condamnant la végétation à un régime de survie. Beau panel de plantes trop souvent passées, rabougries,  calcinées ou moribondes, pas vraiment représentatives de l’espèce. Dommage pour les nouvelles recrues qui n’ont eu qu’une image altérée de la flore de ce site merveilleux.

Nous sommes 18 au départ du parking du stade du Bego. Nous parcourrons la limite haute de l’estran jusqu’aux confins des ‘Sables blancs’, pour revenir à notre point de départ par le chemin qui longe le ‘Bois d’amour’.

goupe.jpg


En s’efforçant de suivre grossièrement l’ordre chronologique dans lequel nous avons rencontré les plantes, voici leurs noms communs, noms scientifiques et familles auxquelles elles appartiennent. Les photos correspondantes illustrent en général, cette énumération.

1 - Linaire commune ou 'Chasse venin' (Linaria vulgaris ssp. vulgaris Mill.) Scrophulariaceae/Plantaginaceae
2 - Grand Mélilot ou Mélilot élevé [Trigonella altissima (Thuill.) Coulot & Rabaute] Fabaceae – Plus haute que le Mélilot blanc – Anciennement dénommée  (Melilotus altissimus Thuill.)
3 - Mélilot blanc  (Melilotus albus, Medik.) Fabaceae assez commune dans les friches et terrains herbus.

linaire_commune.jpg melilot_eleve.jpg melilot_blanc.jpg
Linaire commune Gand Mélilot Mélilot blanc


4 - Jonc maritime (Juncus maritimus  Lam.)  Juncaceae
5 -  Scirpe maritime  (Scirpus maritimus L.)     Cyperaceae  
6 - Chiendent dactyle ou Pied de poule  [Cynodon dactylon (L.) Pers.]  Poaceae

jonc_maritime.jpg scirpe__maritime.jpg pied_poule.jpg
Jonc maritime Scirpe maritime Chiendent dactyle ou Pied de poule


7 - Arroche des grèves  (Atriplex littoralis L.) Chenopodiaceae / Amaranthaceae

8 - Arroche des sable [Atriplex laciniata L. (= A. arenaria Woods)] Chenopodiaceae / Amaranthaceae
9 - Arroche couchée  (Atriplex prostrata DC. In Lam. & DC) Chenopodiaceae / Amaranthaceae

arroche_greve.jpg arroche_sables.jpg arroche_hastee.jpg
Arroche des grèves Arroche des sables Arroche couchée


10 – Armerie maritime ou Gazon d'Olympe  (Armeria maritima, Willd.) Plumbaginaceae

11 – Ephedra ou Raisin de mer (Ephedra distachya L.) Ephedraceae
12 - Koelérie blanchâtre   (Koeleria albescens  DC )  Poaceae

gazon_olympe.jpg raisin_mer.jpg koelerie__blanchatre.JPG
Armerie maritime ou Gazon d'Olympe  Ephedra ou Raisin de mer Koelérie blanchâtre


13 - Herniaire ciliée ou H. Maritime (Herniaria ciliolata, Melderis) Caryophyllaceae
14 - Silène cure-oreille   (Silene otites L.)   Caryophyllaceae
15 - Œillet prolifère [Petrorhagia prolifera (L.) P.W.Ball. & Heyw.] Caryophyllaceae

herniaire_ciliee.jpg Silene_cure_oreille.JPG oeillet_prolifere.jpg
Herniaire ciliée ou H. Maritime Silène cure-oreille  Œillet prolifère


16 - Matricaire maritime (Matricaria maritima ssp. maritima L.=Tripleurospermum maritimum)  Asteraceae
17 - Aster maritime  (Aster tripolium L.)  Asteraceae
18 - Asperge prostrée  (Asparagus officinalis ssp. prostratus)  Asparagaceae

matricaire_maritimr.jpg aster_maritime.jpg asperge_prostree.jpg
Matricaire maritime Aster maritime  Asperge prostrée


19 - Ravenelle  (Raphanus raphanistrum L.)  Brassicaceae
20 - Liseron des dunes [Calystegia soldanella (L.) Roemer & Schultes] Convolvulaceae
21 - Oyat  [Ammophilla arenaria (L.)  Link]   Poaceae

ravenelle_maritime.JPG liseron_dunes.jpg oyat.jpg
Ravenelle  Liseron des dunes Oyat


22 - Ail à tête ronde (Allium sphaerocephalon L.)  Amaryllidaceae
23 - Soude maritime [Suaeda maritima (L.) Gmel.]  Chenopodiaceae/ Amaranthaceae
24 - Euphorbe maritime  (Euphorbia paralias  L.)  Euphorbiaceae

ail_ronde.jpg soude_maritime.jpg euphorbe_maritime.jpg
Ail à tête ronde Soude maritime Euphorbe maritime 


25 - Spartine maritime  [Spartina maritima  (Curtis) Fernald ]  Poaceae
26 - Pourpier de mer  [Honckenya peploides (L.) Ehrh.] Caryophyllaceae
27 - Giroflée des dunes  [Matthiola sinuata (L.) R. Br.]  Brassicaceae

spartine_maritime.jpg pourpier_mer.jpg giroflee_dunes.JPG
Spartine maritime  Pourpier de mer  Giroflée des dunes 


28 - Plantain laineux  (Plantago lanceolata ssp. lanuginosa Archang.) Sous-espèce méditerranéenne du plantain lancéolé. Présent sur le littoral du sud-est de la France et en Italie. Spécifique de la frange maritime, couvert de fins poils blancs, voire laineux, cette sous-espèce des milieux dunaires et siliceux, n’est pas reconnue comme telle, par tous les botanistes mais souvent comme une variété de Plantago lanceolata. Ainsi, le synonyme Plantago lanceolata var. lanuginosa Mert. & W.D.J. Koch, est le nom retenu par G. Rivière.
29 - Laîche des sables  (Carex arenaria L.) Cyperaceae
30 - Plantain des sables  (Plantago arenaria Waldst. et Kit.) syn. P. scabra – Plantaginaceae

laiche_sables.jpg plantain_laineux.jpg plantain_sables.jpg
Laîche des sables Plantain laineux 


31 – Panicaut des champs (Eryngium campestre L.)   Apiaceae
32 - Frankénie lisse ou Bruyère marine  (Frankenia laevis L.) Frankeniaceae –  Plante vivace méditerranéenne –atlantique  de milieu salin plutôt en zone rocheuse – Limite nord en Cotentin.
33 - Lavande de mer  ou Statice commun (Limonium vulgare Mill.)    Plumbaginaceae

bruyere_marine.jpg panicaut_champs.jpg lavande_mer.jpg
Frankénie lisse ou Bruyère marine  Panicaut des champs Lavande de mer  ou Statice commun


34 - Statice de Dodart  (Limonium dodartii Girard O. Kuntze)  Plumbaginaceae - Statice proche de la statice à deux nervures et des autres statices régulièrement appelées Lavande de mer.
35 - Soude brûlée  (Salsola kali L.) Chenopodiaceae/ Amaranthaceae. Plante ‘crassulante’, hérissée de petites épines terminales, acérées.
36 - Soude commune  (Salsola soda L.)  Amaranthaceae – Non piquante

statice_Dodart.jpg soude_brulee.jpg soude_commune.jpg
Statice de Dodart  Soude brûlée  Soude commune


Les soudes herbacées se trouvent souvent en hauts de plage et sur la dune embryonnaire.

37 - Salicorne annuelle - Salicorne sombre  [Groupe Salicornia europaea L.] Chenopodiaceae/ Amaranthaceae
38 - Salicorne vivace  cf. [Sarcocornia perennis (Mill.) A.J. Scott.]Chenopodiaceae/ Amaranthaceae

Une certaine confusion règne dans la taxonomie complexe des Salicornes. Leur détermination est compliquée. Retenons que les salicornes annuelles ou parfois bisannuelles sont un groupe souvent désigné par le terme binominal de Salicornia europaea. Dans ce groupe on trouve 2 salicornes que Gabriel Rivière considère comme les plus communes dans notre secteur la Salicornia obscura et Salicornia ramosissima. Les Salicornes vivaces et ligneuses en buissons y sont représentées par le Genre Sarcocornia dont deux des trois espèces boréales, Sarcocornia perennis et Sarcocornia fruticosa du côté du golfe du Morbihan.

39 - Linaire des sables ou Petite linaire  (Linaria arenaria DC )  Scrophulariaceae/Plantaginaceae
Petite plante endémique de la côte atlantique française, protégée au niveau national, très commune dans les sables littoraux du Morbihan, plutôt en expansion, rare ailleurs.

salicorne_annuelle.JPG linaire_sables.JPG salicorne_ligneuse.JPG
Salicorne annuelle Linaire des sables ou Petite linaire Salicorne ligneuse


40 - Renouée maritime  (Polygonum maritimum L.) Polygonaceae - Autre plante protégée au niveau national. En  régression certaine. Rare dans la région, on la trouve ça et là entre la dune vive et les dunes grises.
41 - Onagre à sépales rouges  (Œnothera glazioviana , M. Micheli in CF.P. Martius)  Onagraceae    Espèce originaire d’Amérique du nord (proche d’œnothera biennis cultivée pour l’ornement). Naturalisée et semi-invasive.
42 - Betterave maritime [Beta vulgaris ssp. maritima (L.) Arcangeli]   Amaranthaceae

renouee_maritime.jpg betterave_maritime.jpg onagre_sepales_rouges.jpg
Renouée maritime  Betterave maritime Onagre à sépales rouges


43 - Cakilier Roquette de mer (Cakile maritima L.)Brassicaceae – Plante parmi les plus emblématiques de la flore de la côte bretonne. Elle est présente dans beaucoup de milieu marin : haut de plage, banquette et dune embryonnaire, dune mobile, dunes semi-fixées, plages de galets, rochers et têtes de falaises.
44 - Iris fétide ou Iris gigot   (Iris foetidissima L.)  Iridaceae - Plante d’ombre, gros fruits utilisés en fleuristerie.  

45 - Obione faux pourpier [Halimione portulacoides (L.) Aellen] Chenopodiaceae/Amaranthaceae - Cette plante couvre de grandes étendues, notamment les vastes schorres des baies atlantiques. Plante comestible des prés salés au goût  particulier. Ne vaut-il pas mieux la laisser aux moutons ?...

iris_gigot.jpg cakilier.jpg obione.jpg
Iris fétide ou Iris gigot  Cakilier Obione faux pourpier

46 - Iris de jardin  ou Iris  bleu d’Allemagne  (Iris germanica L.)  Plante rhizomateuse originaire d’Europe centrale et sud, Afrique du nord et Asse occidentale, cultivée depuis des siècles. Il en existe des milliers de variétés obtenues par hybridation et sélection. Echappée des jardins elle s’est naturalisée çà et là.
47 - Yucca   (Yucca gloriosa L.)  Asparagaceae  –  Originaire du S-E des Etats-Unis – Plante toxique mais fruits comestibles. Pointes piquantes dangereuses à l’extrémité des feuilles.
48 - Lotier corniculé (Lotus corniculatus L.)    Fabaceae –  Plante basse plus ou moins prostrée de la zone littorale

iris_bleu.jpg lotier.jpg tucca.jpg
Iris de jardin  ou Iris  bleu d’Allemagne Lotier corniculé Yucca


49 - Pin maritime  (Pinus pinaster Aiton)  Pinaceae  - Essence introduite en France au début du XIXème siècle. Essence d’origine du bassin méditerranéen occidental. Arbre classé invasif dans l’hémisphère sud. (Australie, Afrique du sud, Argentine …)
50 - Inule 'fausse criste'  (Inula crithmoides L. (invalidé) =  Limbarda crithmoides (L.) Dumort, depuis le 24 mai 2016)   Asteraceae – les jeunes feuilles peuvent être consommées crues ou cuites. Plante vivace de terrains salés (Halophyte)
51 - Centaurée rude  (Centaurea aspera L.)  Asteraceae  -  Centaurée à fleur à involucre hérissé de petites épines acérées, légèrement réfléchies.  C’est une Asteraceae que nous avons eu rarement l’occasion d’observer. Elle est classée très rare par Gabriel Rivière dans l’Atlas floristique de Bretagne, et absente en Finistère. Peu commune en France, elle est d’ailleurs absente de tous les départements centraux, un peu plus présente dan le sud. Monique et Michel auxquels rien n’échappe, ont récemment remarqué l’extension de ce petit peuplement qui semble se confirmer malgré les conditions actuelles de sécheresse assez sévère.

inule.JPG pin_maritime.jpg centauree_rude.jpg
- Inule 'fausse criste'  Pin maritime  Centaurée rude

Le retour nous aura fait découvrir cette subite évolution alors qu’une centaine de mètres auparavant nous découvrions un poirier sauvage couvert de fruits, ce qui n’est pas si courant non plus. C’est aussi une occasion pour rappeler que le Poirier, représenté par 3 espèces sauvages, est un des rares arbres fruitiers indigènes. Bien que ses origines couvriraient une partie de l’Eurasie, l’omniprésence des ses espèces sauvages dans le massif armoricain et dans  tout l’ouest de la France ne laisse pas beaucoup de doute son caractère d’arbre ‘natif’.

Trois espèces voisines cohabitent en Morbihan. Pyrus communis, Pyrus pyraster, toutes les deux assez communes et Pyrus cordata, qui est classée très commune dans notre ouvrage de référence. Leur détermination n’est pas très facile. Leur fruits bien que comestibles sont âcres et difficilement consommables. Les variétés de poirier obtenues depuis ces derniers siècles par sélection et hybridation, nous ont pourtant apporté des poires  succulentes tels que la Conférence (Londres 1885), Williams (GB 1796), Guyot (Troyes 1870), Curé (semis spontané dans l’Indre, 1760), ‘Doyenné du Comice’(Angers 1849), ‘Passe crassane’ (1845), Beurré Hardy (Paris 1820) ou ‘Louise Bonne d’Avranches’ (1790).

Anecdotes : La ‘Conférence’, poire actuellement la plus consommée en Europe, a été trouvée par hasard dans un semis spontané  de pépins de poire ‘Léon Leclerc’, hybride naturel ses parents ne sont pas connus. Quant à la ‘Passe crassane’ (la meilleure dit-on), elle est interdite de culture depuis 1994 en raison de sa sensibilité à la maladie du ‘feu bactérien’ qui fit des ravages en Val de Loire. Elle est aujourd’hui remplacée sur les étals par  l’Angelys’.

Le coin des débutants

Un certain nombre de plantes dominent la flore côtière locale. Il est bon, pour les débutants en botanique, de commencer par repérer dans un premier temps les espèces les plus communes qui constituent les bases des associations végétales, caractéristiques de chacun des biotopes* côtiers.

Le tableau ci-dessous mentionne une cinquantaine de plantes parmi celles qui hantent les deux types de côtes les plus présents entre Etel et le Golfe : la côte plate des baies (telle celle du bois d’Amour) et la côte à cordons dunaires (telle celle de Sainte Barbe).  

Laissons de côté pour l’instant deux autres types de côtes, la côte rocheuse à falaise et prairie suspendue (…Quiberon ouest) et la fragile côte à falaise de terre (…Saint Pierre) car nous y retrouvons une sélection de ces mêmes plantes.

tableau.JPG


Date de création : 14/09/2018 @ 05:28
Catégorie : Rétrospectives - Sorties Botaniques-Année 2018-2019

Vous êtes ici :   Accueil » Le bois d'amour

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr