En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Le Magouero
 

Actualités

 ↑  

Présentation

Les sections

Rétrospectives

Administration

Visites

 1240774 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Le Magouero

PLANTES ET NATURE

Compte rendu de la sortie botanique du samedi 28 septembre 2019
                            
Du côté du Magouero en Plouhinec  


Le ‘Grand site Gâvres-Quiberon’ devenu Grand site de France en décembre dernier, recèle aussi des milieux peu communs. Monique et Michel nous ont conduits aujourd’hui en lisière de l’arc dunaire, au cœur d’une zone de grandes cultures maraîchères. C’est l’occasion de passer en revue un grand panel de plantes adventices des cultures, qui à l’arrivée des premières pluies d’automne,  prolifèrent aux pourtours des champs et dans les parcelles récoltées.    
                     

groupe_magouero.jpg


J’en profiterai pour évoquer enfin de compte rendu, les noms scientifiques des légumes qui nous sont si familiers, qu’ils aient été  consommés dans l’ancien monde depuis la nuit des temps ou découverts puis importés des Amériques.

Penchons-nous d’abord sur les adventices et autres plantes, égarées à la périphérie des champs cultivés.    

Mauve officinale ou Mauve sylvestre  ou Grande mauve  (Malva sylvestris L.) Malvaceae  –  Plante vivace, herbacée, très commune qui  fleurit quasiment toute l’année. Grande 30/120 cm. Feuilles inférieures suborbiculaires, supérieures à 5 lobes. Fleurs rose-violacé à violet, actinomorphes, pétales à 3 stries ramifiées plus foncées. Plante inféodée aux zones proches d’habitations présentes ou passées. Médicinale émolliente et désinfectante. Calme la toux.
Gaillet commun / Caille-lait blanc  (Galium mollugo L.)   Rubiaceae – Un des gaillets les plus communs. Feuilles verticillées comme celles de tous les gaillets.    
Luzerne cultivée (Medicago sativa L.)  Fabaceae -  Une des meilleures plantes fourragères encore cultivée dans certaines régions. Origine incertaine, subspontanée resque partout en France. Tiges rameuses 30/80, feuilles composées, folioles obovales dentées, fleurs grandes, nombreuses, violacées.

mauve_sylvestre.jpg Gaillet_mollugine.JPG luzerne_cultivee.jpg
Mauve Sylvestre Gaillet commun Luzerne cultivée


Chénopode blanc ou Ansérine blanche  (Chenopodium album L.) Chenopodiaceae/Amaranthaceae – Appelée aussi épinard sauvage, elle est comestible. Plante pionnière et nitrophile, adventice des cultures et des lieux incultes. 20/100 cm. La famille des Chenopodiaceae est invalide en classification philogénétique.                                    
Morelle noire   (Solanum nigrum  L.)  Solanaceae – Apppelée aussi ‘Tue-chien’, c’est une plante adventice à croissance rapide. Pionnière des terres nues, annuelle, herbacée (30/60), hermaphrodite, entomogame, à fleurs blanches et fruits petits, sphériques verts, puis noirs, toxiques, mais comestibles lorsqu’ils sont cuits ou confits dans le vinaigre (subsitut des câpres dans le midi).
Panic 'Pied de coq'  ou Panic des marais   [Echinochloa crus-galli (L.) P. Beauv.] Poaceae - Grande herbacée (60/150) annuelle, originaire d’Asie. Très gourmande en azote elle porte préjudice aux rendements agricoles lorsqu’elle prolifère. Invasive aux U.S.A. Chaumes robustes souvent couchés à la base, feuilles larges (5/15), épis rappelant ceux du riz. Redoutable adventice des cultures dont le mimétisme vavilovien* a posé de graves problèmes aux riziculteurs de la plaine du Pô.
* Théorie relative à l’évolution naturelle d’une plante contre les attaques dont elle est victime (désherbage manuel, mécanique, chimique ou biologique …) développée par le botaniste russe Nicolaï Vavilov (1887-1943).

chenopode_blanc.jpg morelle_noire.jpg panic.jpg
Chénopode blanc Morelle noire Panic des marais


Morelle à baies luisantes  ou Morelle verte pour l’INRA  [Solanum physalifolium var. nitidibaccatum (Bitter) Edmonds] Solanaceae –  Plante annuelle, basse, prostrée, originaire d’Argentine, Chili et Bolivie. Sans doute introduite en France et ça et là dans le monde avec des semences. Cette variété est surtout présente dans les cultures et bords de champs cultivés. Visuellement proche de la morelle noire, elle en diffère par ses feuilles et ses baies vertes puis jaune oranger.
Capselle 'Bourse à Pasteur'  [Capsella bursa-pastoris (L.) Med.]  Brassicaceae –  Plante annuelle  20/50. Tiges dressées et velues. Feuilles vert glauque en rosette basale. Petites fleurs blanches en racème simple. Les fruits sont des silicules en forme de cœur ou de bourse qui semblent vides, d’où son nom commun. Large distribution européenne et de la méditerranée occidentale.

morelle_verte.jpg bourse_pasteur.jpg
Morelle verte Capselle 'Bourse à Pasteur'


Renouée persicaire  (Persicaria maculosa  Gray)  Polygonaceae – Annuelle herbacée 20/80 des milieux humides. Tiges couchées dressées à segments. Feuilles lancéolées longues de plus d’un entrenoeud, attenuées en pétiole souvent maculées de taches brunes. Gaines velues tronquées (ochréa) à longs poils raides. Fleurs rosées, serrées en épi dressés. Régions tempérées du globe.
10  Renouée à feuilles de patience  [Persicaria lapathifolium (L.) Delarbre]  Polygonaceae - Proche de la renouée persicaire. Feuilles lancéolées plus longues que 2 segments et plutôt plus étroites. Gaines tronquées (ochréa) peu ou pas ciliées. Lieux humides. Zones tempérées du globe.

renouee_persicaire.jpg polygonum.JPG
Renouée persicaire Renouée à feuilles de patience


11  Amaranthe hybride  (Amaranthus hybridus L.) Amaranthaceae – Adventice des cultures, de répartition mondiale, annuelle, monoïque, anémogame (et souvent autogame). Variable en forme et en couleur. Fleurs verdâtres agglomérées en panicules terminales et épis axiliaires grêles.
12  Pourpier maraîcher (Portulaca oleracea L.)  Portulacaceae – Adventice des cultures. Plante herbacée annuelle, rameuse, crassulante, couchée aux tiges souvent rougeâtres. Comestible et utilisée en phytothérapie. Assez commune. Présente dans toutes les zones tempérées du monde.
13  Armoise commune  (Artemisia vulgaris  L.)  Asteraceae - Plante médicinale extrêmement commune, connue depuis l’antiquité. Elle porte le nom de la déesse grecque Artémis protectrice des femmes malades.

amaranthe_hybride.jpg pourpier_potager.jpg armoise_vulgaire.jpg
Amaranthe hybride Pourpier maraîcher Armoise commune


Quand nous rencontrons des vergerettes, il n’est pas facile d’en déterminer l’espèce. Cela dit, les 3 espèces
présentes en Bretagne sont très proches les unes des autres et se trouvent souvent mélangées dans les peuplements. Plantes estivales rudérales, envahissantes, parfois invasives des pâtures, des friches et des décombres.
14  Vergerette du Canada [Erigeron canadensis (L.) Cronquist] – Syn. Conysa canadensis - Asteraceae  - Originaire d’Amérique du nord centrale et orientale, introduite vers 1650. Cette plante était déjà naturalisée en France, lorsque Linné l’a décrite en 1753. Présente sur tout le territoire, elle est actuellement considérée comme cosmopolite.
15  Vergerette de Sumatra  (Erigeron sumatrensis Retz.)  Asteraceae – Appelée aussi  Vergerette de Barcelone. Décrite pour la première fois en 1810 elle est originaire d’Amérique du sud (malgré son nom d’espèce) et s’est d’abord naturalisée en Espagne. On la trouve maintenant sur tout le territoire français sauf dans le nord-est. En 1906 l’abbé Coste ne la signalait que dans les Pyrénées orientales. C’est en moyenne la plus haute des vergerettes, elle peut atteindre 2 mètres.

vergerette.jpg

16  Vergerette  à fleurs nombreuses [Erigeron floribundus (Kunth) Sch.Bip.] Asteraceae –  La dernière vergerette introduite a été décrite pour la première fois en 1865. Egalement originaire d’Amérique du sud, elle est aujourd’hui naturalisée en France dans la plupart des départements côtiers des 3 mers (sauf Cotentin).

17  Erodium  ' Bec de grue' (Erodium cicutarium   L'Herit.In Aiton)  Geraniaceae – Plante basse aux feuilles pennatiséquées aux segments oblongs, incisées-pennatifides ou pennatipartites. Petites fleurs roses de géraniacées.
Large répartition quasi-mondiale. Plante très variable.
18  Fenouil commun   (Foeniculum vulgare L.)  Apiaceae - Grande plante vivace ou bisannuelle100/250. Feuillage bleuté, finement découpé. Fleurs en ombelles jaunes. Grosse racine fusiforme. Cultivée pour son renflement bulbeux au moins depuis Charlemagne. Naturalisée sur les 5 continents en climat doux et sols légers. L’Aneth n’est pas un fenouil, mais du genre Anethum qui ne s’hybride pas avec le genre Foeniculum.

erodium.jpg fenouil.jpg
Erodium  ' Bec de grue' Fenouil commun 

19  Réséda  raiponce  (Reseda phyteuma L.)  Resedaceae – Plante annuelle ou bisannuelle, vert pâle, 20-30. Feuilles entières obovales ou fendues en 2 à 3 lobes au sommet. Fleurs blanchâtres en grappes. Champs sablonneux et terrains rocailleux surtout du midi et de l’ouest. Europe centrale et sud, Asie occ. et Afr. du nord.    
20  Réséda bâtard  ou Reseda jaune  (Reseda lutea L.)  Resedaceae – Herbacée bisannuelle 20/70. Tiges vert pâle. Feuilles pennipartitées, ondulées aux bords gaufrés. Fleurs jaunes ou jaune-verdâtre en grappe. Friches et lieux secs.
Europe centre et sud, Asie occ. et  Afrique septentrionale.  
21  Liseron des champs (Convolvulus arvensis L.) Convolvulaceae – Adventice des cultures très commune et plaie des jardiniers.

reseda_raiponce.jpg reseda_batard.jpg liseron_champs.jpg
Réséda  raiponce Réséda bâtard  Liseron des champs

22  Picride fausse vipérine  (Picris echioides L.) Asteraceae – Plante annuelle ou bisannuelle 30/100, très commune d’origine méditerranéenne, très rude, entièrement hérissée de poils piquants. Feuilles longues et ondulées également hérissées de piquants. Capitules  jaunes à pédoncules courts en corymbe large. Europe sud et ouest, Asie mineure et Afr. du nord.A ne pas confondre avec une espèce très proche mais beaucoup moins épineuse, la Picride fausse-épervière (Picris hieracioides L.) récemment rebaptisée Helminthia echioides Gaertn.
23  Plantain corne de cerf  (Plantago coronopus  L.) Plantaginaceae – Plantain de zone littorale. Plante annuelle ou bisannuelle 5/40 cm, acaule. Feuilles toutes étalées en rosette radicale, pennatifides à segments linéaires ou divisés comme les bois de cerf.
24  Grand Plantain ou Plantain à larges feuilles (Plantago major L.) Plantaginaceae – Plante proche de la précédente mais grandes feuilles entières larges.
25  Plantain lancéolé  ou Herbe aux cinq coutures  (Plantago lanceolata  L.) Plantaginaceae – Plante des médecines populaire et allopathique, dotée de multiples vertus. Vivace 10/60.  Feuilles à 3/7 nervures attenuées en long pétiole. Hampe florale longue à épi ovoïde ou oblong glabre. Corolles blanches. Prés et pâturages. Europe, Asie occidentale, Afr. du nord. Introduite ailleurs.

fausse_viperine.jpg plantain_corne_cerf.jpg
Picride fausse vipérine Plantain corne de cerf 
plantain_larges_feuilles.jpg plantain_lanceole.jpg
Grand Plantain ou Plantain à larges feuilles Plantain lancéolé  ou Herbe aux cinq coutures

26  Chrysanthème des moissons  [Glebionis segetum (L.) Fourr.] Appelée aussi Marguerite dorée, elle appartenait dans le temps au genre Chrisanthemum. Plante annuelle, glabre et glauque 20/50. Inflorescences en capitules, grands, entièrement jaune d’or. Plante en régression dans l’est et le centre. Pas si messicole que cela car inféodée aux sols sableux argileux ou siliceux.
27  Véronique de Perse  (Veronica persica  Poiret) – Scrophulariaceae/Plantaginaceae  -  Petite adventice annuelle. La plus commune des véroniques. Fleurs zygomorphes bleu clair strié. Le pétale inférieur est un peu plus étroit et plus clair parfois blanchâtre. Le supérieur un peu plus large. Toutes terres cultivées. Originaire de l’asie du sud-ouest, naturalisée dans toute l’Europe sauf grand nord.

chrysantheme_moissons.JPG veronique_perse.jpg
Chrysanthème des moissons Véronique de Perse

28  Linaire commune ou 'Chasse venin' (Linaria vulgaris ssp. vulgaris Mill.) Scrophulariaceae/Plantaginaceae – Herbacée, vivace 20/70 à souche rhizomateuse.  Feuilles trè étroites. Fleurs jaunes zygomorphes en grappes, fécondées par les bourdons. Talus, friches, prairies, chemins et bords des chaussées d’autoroute etc. Présente en France (très commune), Suisse, Pays-Bas, Italie, Canada.
29  Camomille puante  ou Anthémis fétide  (Anthemis cotula L.) Asteraceae – Herbacée annuelle, glabre, rameuse, appelée aussi Maroute. Feuilles bipennatiséquées à segments filiformes. Capitules aux fleurs tubuleuses jaunes et ligules blanches. Odeur désagréable. Plante commensale des cultures acidophiles. Eurasiatique méridionale.
30  Fumeterre officinal (Fumaria officinalis L.) Fumariaceae / Papaveraceae en Philogénétique (APG III 2009) - Plante réputée dotée de nombreuses vertus thérapeutiques.

linaire_commune.jpg anthemis_fetide.jpg fumeterre.jpg
Linaire commune ou 'Chasse venin' Camomille puante  ou Anthémis fétide Fumeterre officinal

31  Souci des champs  (Calendula arvensis L.) Asteraceae – Plante herbacée annuelle d’origine méditerranéenne. Archéophyte (plante naturalisée depuis des temps anciens) des lieux cultivés, champs et vignes dans beaucoup de pays. Fleurs plus petites mais semblable à celles du souci des jardins.  
32  Achillée millefeuilles  (Achillea millefolium L.) Asteraceae – Plante vivace rhizomateuse de l’hémispère nord. Réputée pourvue de vertus médicinales très diverses depuis l’antiquité grecque. Assez envahissante. Fleurs blanches rarement rose,s groupées en corymbes. Feuilles ‘infiniment’ découpées.
33  Moutarde des champs  - Sénevé  (Sinapis arvensis  L.)  Brassicaceae – Très commune d’origne méditerranéenne. Calcicole (Préfère les sols calcaires). Plusieurs moutardes se ressemblent beaucoup et leur détermination est délicate. Plante très proche de la moutarde noire [Brassica nigra (L.) Koch]. La moutarde de Dijon est fabriquée avec les graines de la moutarde brune, Brassica juncea.

souci_champs.JPG achillee.JPG moutarde_champs.jpg
Souci des champs Achillée millefeuilles Moutarde des champs  - Sénevé

34  Ravenelle  (Raphanus raphanistrum L.) Brassicaceae – Plante annuelle plus souvent bisannuelle en climat doux. Appelée aussi Radis sauvage ou Radis-ravenelle, nous avons ici le type mais aussi la forme maritime qui est considérée maintenant comme une sous-espèce: Raphanus raphanistrum ssp. landra  dont le nom vernaculaire à retenir serait plutôt Radis maritime.
35  Arroche couchée ou Arroche hastée  (Atriplex prostrata, DC.in Lam. & DC)  Amaranthaceae – Plante annuelle herbacée 20/100 cm, plutôt ascendante parfois couchée. Feuilles hastées (en fer de lance) caractéristiques. Commune sur le haut schorre, lieux incultes humides, parfois lieux cultivés àl’intérieur (souvent transport de déblais). Europe, Asie occidentale, Amérique du nord, Afrique du nord.
36  Galinsoga cilié  (Galinsoga quadriradiata Ruiz &Pavon)  Asteraceae  –  Adventice cosmopolite originaire d’Amérique du sud. Plante herbacée annuelle (10/70) rameuse aux fleurs petites (6/7 mm), tubulaires, jaunes dont 5 sont parées d’une ligule blanche à la périphérie. Plante thérophyte (dispersée par des graines) se dispersant rapidement en grandes colonies pionnières. Présente jusqu’au cœur des villes (Trottoirs, caniveaux, délaissés …) et dans les jardins. Comestible au goût d’artichaut, elle est parfois consommée comme les épinards ou en soupe.

Une plante ‘sœur’ tout aussi commune, très voisine, reconnaissable à ses fleurs aux 5 ligules beaucoup plus petites, se trouve parfois en mélange dans les populations. Il s’agit de Galinsoga parviflora.

ravenelle.jpg arroche.jpg galinsoga.jpg
Ravenelle  Arroche couchée ou Arroche hastée Galinsoga cilié 

37  Liseron des Haies = Grand liseron (Convolvulus sepium L.)  Convolvulaceae -  Classée à nouveau, depuis 2016, dans le genre Convolvulus. Anciennement Calystegia sepium, c’est le grand liseron des haies. Herbacée vivace grimpante, ses tiges peuvent atteindre 5 m. Plante cosmopolite très commune, préférant les terrains frais et humides.  
38  Petite mauve ou mauve à flls rondes  (Malva neglecta Wallr.)  Malvaceae - Mauve commune, herbacées annuelle ou bisannuelle, nitrophile 20/60. Fleurs lilas ou blanches à l’aisselle de feuilles. Fruits mûrs en forme de disque. Talus, bords de routes.
39  Datura officinal ou Stramoine  (Datura stramonium L.) Solanaceae – Appelée aussi chasse-taupe et Pomme épineuse. Grande plante annuelle herbacée à croissance rapide (30/120). Envahissante. Feuilles grandes, sinuées, dentées. Fleurs 6/10 blanches dressées en trompettte s’ouvrant peu. Fruits toxiques, gros, en capsules déhiscentes (s’ouvrant toutes seules à maturité), couvertes d’aiguillons robustes. Plante probablement originaire du Mexique, naturalisée ailleurs, sauf Australie. Le stramoine est très vénéneux, c'est la plante la plus toxique de toutes les solanacées, ce qui la rend potentiellement dangereuse même pour un usage chamanique.

liseron_haies.jpg mauve_negligee.jpg datura.jpg
Liseron des Haies = Grand liseron Petite mauve ou mauve à flls rondes Datura officinal ou Stramoine 

40  Vipérine commune (Echium vulgare L.)  Boraginaceae  -  Bisannuelle 30/80 cm, dressée, hérissée de poils raides piquants.  Lieux secs et pierreux d’Europe, Asie occ. et Maghreb. Belles hampes florales souvent solitaire, de fleurs bleu vif, aux étamines saillantes.
41  Lamier amplexicaule  (Lamium amplexicaule L.) Lamiaceae – Lamier amplexicaule (de amplexus : qui embrasse et caulis : tige) est une plante annuelle, adventice commune (10/25) parfois prostrée. Europe centre et sud, Asie occidentale et Afrique du nord.
42  Calament ascendent   [Clinopodium nepeta ssp. ascendens (Jord.) B.Bock] depuis 2012.  Anciennement  Calamintha ascendens Jord. -  Lamiaceae  - Vivace 30/60, velue, grisâtre, rameuse à odeur désagréable. Fleurs blanc-rosé, en courts verticilles. Lieux incultes, bords de chemins, pieds de haies. De la Grande Bretagne à la Mer noire. AFN.

viperine_commune.jpg lamier.jpg clinopodium.jpg
Vipérine commune Lamier amplexicaule  Calament ascendent 

43  Lycopsis des champs  (Lycopsis arvensis  L.) Boraginaceae – Plante commune, poilue, à fleurs bleues, appelée aussi ‘Petite bourrache’.  Les Boraginaceae sont le plus souvent des plantes duveteuses, poilues, voire piquantes.
44  Chicorée sauvage  (Cichorium intybus L.) – Ancêtre de nombreuses variétés de salades cultivées dont l’endive ou chicon, la chicorée frisée et la variété chicorée à café (Cichorium intybus ssp.intybus var. sativum). Herbacée vivace des terrains secs, des lieux incultes, des friches, des bords de chemin et des délaissés. Origine Europ, Afr. du nord, naturalisée en Amérique du nord.

lycopsis.jpg chicoree.JPG
Lycopsis des champs  Chicorée sauvage

Plantes horticoles

Tout au long de cette randonnée nous avons contourné des champs de cultures maraîchères.

En latin, sativus, sativa, sativum sont les formes masculine, féminine et neutre du mot significant cultivé. On retrouve souvent ces mots comme nom d’espèce pour des plantes cultivées depuis des temps reculés, dans l’ancien ou le nouveau monde.
Parmi les végétaux cultivés et consommés aujourd’hui, on compte un grand nombre de légumes et de fruits rapportés du nouveau monde à partir de 1492. Mais nous possédons aussi un document précieux qui nous permet d’avoir une idée des usages médiévaux dans ce domaine.
 Proclamé sous le règne de Charlemagne, Le Capitulaire De Villis est un acte législatif diffusé à tous les gouverneurs des domaines de l’Empire. Il contient en son chapitre LXX une liste de 73 végétaux, dont l’empereur exige la culture pour le bien-être de ses sujets. On y trouve les plantes des trois jardins : le potager, le jardin de simples et le verger.

Un exemple. Les 16 plantes du verger sont : noyer, noisetier, pommier, poirier, prunier, sorbier, néflier, châtaignier, pêcher, cognassier, amandier, mûrier, laurier, pin, figuier, et cerisier. On  peut penser que de la méditerranée à la Baltique aucun autre arbre utile sur le plan alimentaire n’était connu à l’époque.
Si vous êtes curieux, allez voir la liste complète sur un moteur de recherche.
Revenons à notre rando qui a permis de constater combien la région  de Plouhinec était active dans le maraichage. Nous avons cotoyé des champs de :

Carotte  [Daucus carota ssp. sativus  (Hoffm.) Schübl. & G. Martens]  Apiaceae – La carotte cultivée est une sous-espèce de la cartte sauvage Daucus carota obtenue au cours des siècles par sélections successives.
Poireau  (Allium porum L.)  Alliaceous/Amaryllidaceae – Le poireau est du meme genre que l’ail.
Pomme de terre  (Solanum tuberosum L.)  Solanaceae –  Originaire de la cordillière des Andes.
Radis noir  [Raphanus sativus var. niger  (Mill.) J.Kern] Brassicaceae – Variété de rave indigène obtenue par sélections successive.   
Navet  (Brassica rapa  ssp. rapa L.)  Brassicaceae – Indigène.  Améliorée.
Céleri rave  (Apium graveolens L.)  Apiaceae – Indigène
Topinambour  (Helianthus tuberosus L.)  Asteraceae – Importée du Canada. Connue des natifs amérindiens.
Chou commun  (Brassica oleracea L.)  Brassicaceae – Indigène. Spontanée sur le littoral nord-ouest.

Voici d’autres plantes consommées parmi les plus courantes :

Chou-fleur  (Brassica oleracea var. botrytis L. ) Brassicaceae – Variété issue de longues améliorations.
Brocoli  (Brassica oleracea var. italica)  Brassicaceae – Rapportée d’Italie du nord sous François Ier
Salsifis à feuilles de poireau  (Tragopogon porrifolius L.)  Asteraceae- Indigène améliorée qui n’est plus guère cultivée. Le salsifis des marchés est Scozonera hispanica L. également indigène d’Europe.
Panais  (Pastinaca sativa L.)  Apiaceae – Origine de méditeranée, déjà connue des grecs.
Artichaut  [Cynara cardunculus var. scolymus (L.) Benth.] Asteraceae – Originaire d’Italie du nord. XV eme siècle.
Petits pois  (Pisum sativum ssp. sativum var. sativum L.) Fabaceae – Sud de l’Europe, Turquie Asie occ.
Haricots  (Phaseolus vulgaris L.)  Fabaceae – Originaire des pays andins.
Tomate  (Solanum  lycopersicum L.)  Solanaceae – Origine : Nord-ouest de l’Amérique du sud.


Date de création : 18/10/2019 @ 04:49
Catégorie : Actualités - Sorties Botaniques

Vous êtes ici :   Accueil » Le Magouero

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr