Vous êtes ici :   Accueil » Le Bégo
 
Actualités
 ↑  
Présentation
Les sections
 ↑  
Rétrospectives
 ↑  
Administration
Visites

 722922 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

DUNES, PRAIRIES ET MARAIS DU BEGO


Le 18 mai 2009

Temps splendide, vent très faible, de quoi ravir notre tout petit groupe d’amateurs.
Un petit tour au Bégo (lieudit, du côté du musée de la chouannerie) réserve toujours d’agréables surprises.
Cette fois, Michel qui a reconnu les lieux dans les jours précédents notre rando, nous a d’abord conduit le long du chemin parallèle à la voie ferrée, pour observer quelques espèces de trèfles.
Curieusement, cet endroit recèle trois espèces de Trifolium peu communs. Le trèfle à feuilles étroites (Trifolium angustifolium, L.), le trèfle aggloméré (Trifolium glomeratum, L.) et surtout le trèfle tomenteux (Trifolium tomentosum, L.), une espèce méditerranéenne transportée sans doute par quelque semelle de voyageur. Découverte sur la presqu’île de Quiberon en 2002 par C. Fortune, c’est ce qu’on appelle une plante adventice (mauvaise herbe non souhaitée, étrangère à la flore indigène ; indésirable en agronomie) dont l’introduction et la propagation est liée aux activités touristiques.
 

trefle_tomenteux.jpg

Trèfle tomenteux


D’autres légumineuses ont retenu notre attention : la jolie Vesce de Bithynie (Vicia bithynica, L.), la Luzerne d’Arabie (Medicago arabica, L.) qui ressemble à un trèfle, et le Mélilot officinal (Melilotus officinalis, L.).
Plus attrayantes peu être, des plantes de dunes grises comme le Gaillet des sables (Galium arenarium, Loisel),  le Polygala à feuilles de serpolet (Polygala serpyllifolium L.), la Giroflée des dunes [Matthiola sinuata( L.) R. Br.], l’Euphragie à larges feuilles [Parentucellia latifolia (L.) Caruel], le Réséda jaune, plante tinctoriale (Reseda lutea L.), le Petit Cocriste ou Rhinanthe ‘crête de coq’ (Rhinanthus minor L.) et la Petite Pimprenelle (Sanguisorba minor Scop.) ponctuèrent notre quête.
 

Nous nous sommes attardés quelque peu sur des plantes plus spectaculaires ou plus recherchées, telles que les orchidées : l’ Ophrys de la Passion (Ophrys passionnis) et la Grande Listère ou Listère ovale [Listera ovata (L.) R. Br. In Aiton fil.] . Les Orchis bouc (Himantoglossum hircinum), nombreuses, n’étaient pas encore ouvertes.
C’est aussi une satisfaction, de rencontrer le superbe glaïeul sauvage ou Glaïeul commun (Gladiolus communis L.) et l’Ophioglosse commun ou Langue de serpent (Ophioglossum vulgatum L.), fougère archaïque des zones humides, plante rare, strictement cantonnée à quelques dépressions dunaires, entre Saint Gildas de Rhuys et Plouhinec.
Enfin, si je ne ferais ici qu’évoquer le Passerage drave [Cardaria draba (L.) Devaux], je vous conseille de regarder avec attention les photos du Cirse des marais [Cirsium palustre (L.) Scop.]. Existe-t-il végétal plus repoussant ? Ne trouvez vous pas que cette plante semble sortie de l’imagination d’un être malfaisant ? Rien d’étonnant à ce qu’elle soit appelée dans certaines régions le Bâton du diable.
Et pourtant, …bien qu’un peu fibreuse, une fois débarrassée de ses épines, elle est comestible !

Merci à Monique et Michel RIALAIN pour l’aide qu’ils apportent à la section, par leurs prospections utiles et efficaces.

Au mois de juin, nous vous proposerons une randonnée sur les dunes vives et dans les bois. 
 


Date de création : 27/05/2009 @ 14:49
Dernière modification : 19/08/2009 @ 04:40
Catégorie : Rétrospectives - Sorties Botaniques-Année 2008-2009
Page lue 2459 fois

Vous êtes ici :   Accueil » Le Bégo

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr