Vous êtes ici :   Accueil » Sortie 18 août
 
Actualités
 ↑  
Présentation
Les sections
 ↑  
Rétrospectives
 ↑  
Administration
Visites

 721948 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

PLOUHARNEL DU CÔTE DE KERARNO ET DE KERNEVE

Sortie du 18 août 2011

C’est fou ce que les abords d’un champ d’oignons peuvent révéler ! Monique et Michel ne laisse rien au hasard et ‘ratissent’ le pays avec une admirable rigueur qui ne peut que nous étonner.
Nous sommes 11 participants et nous nous rendrons ensuite sur le joli sentier fleuri par les habitants du hameau de Kernévé. Il fait gris mais très doux.

Je me contente aujourd’hui de vous donner une  liste (incomplète !) des plantes que nous avons observées dans ce secteur rural de cultures, cernées de friches et de chemins herbus.

Cependant, je me sens obligé d’attirer votre attention sur les plantes les plus intéressantes ou les moins communes de la région, que nous avons eu la chance de rencontrer et qui ne se trouvent pas dans le DVD-Rom de la Flore du Pays des Mégalithes. Elles sont en caractères bleus dans la liste ci-dessous.
   


Dans le chemin fleuri de Kernévé nous avons remarqué deux plantes exotiques particulières :

La Belle de nuit (Mirabilis jalapa L .) dont les fleurs se referment le matin pour se rouvrir le soir lorsque le jour baisse. On l’appelle aussi Merveille du Pérou. Comme la Bougainvillée, elle est de la famille des Nyctaginacées, les racines de ce mot signifiant, nuit et mariage. Les fleurs ne seraient en effet fécondées que par des insectes nocturnes, ce qui expliquerait que les fleurs se ferment le jour. 
Plante vivace tubéreuse, originaire d’Amérique centrale et du sud (Jalapa est une ville du Guatemala).
Elle est cultivée dans le monde entier, pourvu qu’il n’y fasse pas trop froid. En Bretagne, elle disparaît l’hiver, mais le tubercule en forme de carotte noirâtre, reste en terre et la plante ressort en mai ou juin, lorsque la terre se réchauffe. Les fleurs, mauve, jaune, rouge magenta, blanc, bicolores ou tricolores apparaissent entre juillet et octobre.
Il est facile de récolter les grosses graines noires, très visibles sur la plante à partir de septembre. Il faut les faire tremper dans l’eau pendant 12 heures avant de les semer en place début mai. Une exposition chaude à l’abri du vent est idéale. Il est possible aussi de déterrer les carottes et de les conserver à l’abri l’hiver comme pour les dahlias et de les replanter où on le souhaite.
Cependant chez moi, elles restent en terre, ressortent chaque année et se ressèment seules, en abondance.
C’est aussi une plante médicinale aux nombreuses vertus (cf. Internet)

La Phytolaque américaine appelée aussi Epinard de Cayenne ou Raisin d’Amérique (Phytolacca americana L.) est une peste végétale selon l’ U.I.C.N. (Union Internationale pour la Conservation des la Nature)  Cette invasive d’Amérique du nord a envahi une grande partie de l’Europe, avec une prédilection pour les bois et forêts.
Atteignant 3 mètres de hauteur, elle étouffe le sous-bois. Ses fruits noirs en grappe sont toxiques mais les oiseaux (les colombidés en particulier)  en raffolent.
Jolie plante, il est raisonnable de ne pas la cultiver, mieux vaut choisir l’arbre aux faisans (Leicesteria formosa), qui lui ressemble et qui n’est pas invasif.


Date de création : 25/08/2011 @ 03:02
Dernière modification : 21/09/2011 @ 16:06
Catégorie : Rétrospectives - Sorties Botaniques-Année 2010-2011
Page lue 2315 fois
Précédent  
  Suivant

Vous êtes ici :   Accueil » Sortie 18 août

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr