Vous êtes ici :   Accueil » L'aspect "peinture vieillie"
 
Actualités
 ↑  
Présentation
Les sections
 ↑  
Rétrospectives
Administration
Visites

 767174 visiteurs

 19 visiteurs en ligne

L'ASPECT "PEINTURE VIEILLIE"

 L'aspect "peinture vieillie" est actuellement très tendance. Vous pouvez acheter des objets tout fait présentant cet aspect, mais vous pouvez aussi le réaliser vous-même. Voici comment le faire très facilement selon deux méthodes très proches.

Il existe de nombreuses sortes de peinture. Outre la distinction peinture à l'huile/peinture à l'eau, il existe une troisième famille : les peintures dites "spécifiques". Chacune des familles se décline en trois finitions : matte, satinée ou brillante. En fonction du résultat attendu, vous ferez un choix.

Concernant notre projet, les peintures spécifiques retiendront notre attention. Parmi elles, nous nous intéresserons soit à la peinture à essuyer, soit à la peinture "à vieillir" (une marque très connue dans les magasins de bricolage propose une peinture particulièrement adaptée et recommandée notamment pour les cuisines étant donné sa résistance à l'usure.).

Quelle peinture (et donc quelle méthode) choisir ?  

La peinture à vieillir s'adapte surtout aux support plutôt lisse. Si vous avez, au contraire, un objet ou un meuble ayant de beaux reliefs, la peinture à essuyer sera plus indiquée.

La démonstration est faite sur un petit cadre en bois, mais est valable pour tout autre support en bois quelle que soit sa taille, du petit cadre à la cuisine complète. (si, si !)

Matériel 

- un support en bois

- une base de préparation pour le bois

- deux couleur de peinture contrastée de préférence

- pinceau

- papier abrasif (pour une peinture à vieillir), éponge douce ou chiffon (pour la peinture à essuyer)

L'ordre d'application des couleurs

Le choix de la couleur à appliquer en premier se fait en fonction du résulat attendu. La peinture de base est celle qui apparaitra uniquement dans les espaces poncés ou essuyés et donc sur les surfaces en volume et non dans les creux (il est plus difficile de poncer ou d'essuyer dans les creux !). La seconde couche sera celle qui restera visible dans les "replis" du bois. 

Méthode 1 : la peinture à vieillir

On dit souvent qu'avant toute application de peinture, il est nécessaire de poncer le support afin de supprimer les irrégularités que l'on trouve souvent sur le bois. Ce n'est pas le cas ici car on va utiliser les rainures du bois pour créer l'aspect attendu.

1 La sous-couche

Appliquer la base de préparation pour bois. Le but est de rendre le bois moins absorbant avant la pose de la peinture. ce type de produit est souvent blanc mais peu importe puisqu'il sera recouvert par la suite.


cadre_peinture_vieillie1.jpg

2 La première couleur

Appliquer la première couleur en couche pas trop épaisse ou légèrement diluée et la laisser sécher. Renouveller l'opération avec une peinture non diluée. Il nous faut obtenir une couche suffisamment épaisse pour résister au ponçage si celui-ci est un peu fort.

Il est possible d'intégrer des éléments qui feront partie du décor et seront soumis au même traitement que le reste de l'objet à peindre. Ici de petits coquillages ont été collés sur le cadre.


cadre_peinture_vieillie3.jpg

3 La seconde couleur

Appliquer la seconde couleur sur tout l'objet en une seule couche et laisser sécher.


cadre_peinture_vieillie4.jpg
 

4 le ponçage

Une fois la seconde couche parfaitement sèche, retirer la peinture avec du papier abrasif. On prendra un grain plus ou moins gros en fonction du résultat attendu : gros grain pour un aspect "rustique", grain fin pour un aspect simplement usé. Gratter plus ou moins selon l'envie.
 

cadre_peinture_vieillie5.jpg

5 le résultat :

cadre_peinture_vieillie6.jpg

Méthode 2 : la peinture à essuyer

La procédure est la même que pour la peinture à vieillir. Avec une différence notoire au niveau de la 4ème étape. Contrairement à la méthode précédente, il ne faut pas attendre que la deuxième couleur de peinture soit totalement sèche avant de procéder à son retrait. 

Utiliser une éponge légèrement humide et frotter plus ou moins énergiquement aux endroits où l'on veut retirer la peinture.

Une seconde différence se trouve dans le résultat : la transition entre les deux peinture est plus fine, moins granuleuse avec la peinture essuyée qu'avec la peinture poncée.

 


Date de création : 01/05/2012 @ 18:33
Catégorie : Les sections - Loisirs créatifs-Cours
Page lue 2300 fois
Précédent  
  Suivant

Vous êtes ici :   Accueil » L'aspect "peinture vieillie"

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr