Vous êtes ici :   Accueil » Les Sables Blancs
 
Actualités
Présentation
Les sections
Rétrospectives
 ↑  
Administration
Visites

 678412 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

CHEMIN, BOIS ET DUNES DES SABLES BLANCS
 
Céphalantère et Ciste du Bégo
Monique et Michel nous emmènent vers les Sables blancs, à l’abri d’un vent frais d’ouest. Cependant, il fait relativement doux et les grains du ciel de traîne nous épargneront heureusement.
 
groupe.jpg

Nous sommes onze amateurs motivés, pour prendre le risque d’une douche froide. Bien nous en a pris, nos chères plantes sont là, pour certaines bien en avance sur la saison.

Les orchidées, reines de nos randonnées, sont d’abord représentées par deux espèces de pleine lumière parmi les plus communes, l’Orchis bouffon (Orchis morio L.), sous sa forme pourpre et l’Orchis de la Passion (Ophrys passionis S ex J & PDT)) qui est présente en abondance sur les pelouses dunaires (c’est une proche parente de l’Ophrys araignée ou Ophrys sphegodes Mill. très rare en Morbihan). En sous-bois, la Listère ovale [Listera ovata (L.)R. Br. In A.] pullule à certains endroits. Ces hampes de fleurs vertes commencent à s’épanouir. Deux autres espèces sortent de terre mais ne fleuriront que dans quelques semaines : l’Orchis bouc [Himanthoglossum hircinum (L.) Spreng.] et l’Ophrys abeille (Ophrys apifera Huds.).

 
ophrys_passion1.jpg ophrys_passion2.jpg
Ophrys de la Passion (Ophrys passionnis)
listere_ovale.jpg listere_ovale_2.jpg
Listère ovale  (Listera ovata)


Au retour, en fin d’après-midi, nous ferons un ‘stop over’ au ‘Bégo’, pour aller saluer la Céphalanthère à longues feuilles [Cephalanthera longifolia (L.) Fritsch.] aux belles fleurs d’un blanc pur. Au début des années 2000, elle a été considérée comme disparue de Bretagne, la dernière observation datant de 1984, jusqu’au jour de mai 2012, où Monique et Michel la redécouvrirent là où nous l’admirons aujourd’hui. Ce petit peuplement est le seul connu de la région Bretagne.

 
orchis_morio.jpg cephalanthera_longifolia.jpg
Orchis Morio Céphalanthera  longifolia


Belle journée pour les Orchidaceae. Nous ne pouvons pas cependant oublier les autres plantes de ce site. Je passe sous silence des espèces déjà observées le 17 avril mais vous rappelle les noms de celles sur lesquelles nous nous sommes attardés.

Dans le sous bois : Cynoglosse ‘Langue de chien’ (Cynoglossum officinale L.), Iris ‘Gigot’ (Iris foetidissima) , Troëne commun (Ligustrum vulgare L.) et Vesce cultivée (Vicia sativa ssp. sativa L.),
 
langue_de_chien.jpg dame_onze_heures_2.jpg
Cynoglosse officinal  ‘Langue de chien’ Dame d’onze heures (Ornithogalum umbellatum)


En lisière et bords de chemin : Fumeterre des murs (Fumaria muralis), Myosotis versicolore (Myosotis discolor Pers.), Ail triquêtre (Allium triquetrum L.), Ornithogale ‘Dame d’onze heures’ (Ornithogalum umbellatum L.), Anthrisque commun (Anthriscus caucalis M. Bieb.), Cerfeuil sauvage (Anthriscus sylvestris ssp. sylvestris), Polygale commun (Polygala vulgaris L.) et Roquette jaune [Diplotaxis tenuifolia (L.) DC.]

Sur prairie sèche, terrain découvert  parfois même piétiné : Myosotis des champs [Myosotis arvensis L. Hill.], Plantain ‘Cornes de cerf’ (Plantago coronopus L.), Trèfle pied d’oiseau (Trifolium ornithopodioides L.) et Eufragie à larges feuilles [Parentucellia latifolia (L.) Caruel ], cette dernière plante est protégée au niveau national.

Un mot particulier, sur une plante que Monique et Michel ont repérée, la Paronyque argentée (Paronychia argentea Lam.) C’est une méditerranéenne, naturalisée autour des terrains de camping. Elle a été observée pour la première fois en 1989 à Locmariaquer (G. Rivière), puis à Plouharnel en 2000 (Y. Guillevic). Elle se répand petit à petit sur le Littoral atlantique de la Gironde au Morbihan, transportée par les campeurs et les touristes.

 
paronyque_argentee.jpg
Paronyque argentée

Nous ne quitterons pas les Sables blancs sans avoir fait un détour vers l’estran du marais salé de ‘Pen Er Lé’. Quelques courlis effarouchés nous accueillent alors que des couples de tadornes croisent tranquillement le long des schorres couverts d’Obione [Halimione portulacoides (L.) Hellen]. De place en place des buissons de Salicorne vivace (Cf. Sarcocornia perennis et Arthrocnemum fruticosum) et de Soude ligneuse (Sueda vera J.F. Gmel.), dominent les tapis d’Obione et l’Aster maritime (Aster tripolium L.) sort déjà du sol humide.

Au retour, notre détour au Bégo, outre la Céphalanthère, nous permet de retrouver aussi notre petit peuplement de Cistes à feuilles de sauge [Cistus salvifolius (L.) Spach] déjà fleuri. C’est un Ciste très rare en limite climatique nord. L’Hélianthème à gouttes (Tuberaria guttata) est une des rares autres Cistaceae de la côte sud-Bretagne. Beaucoup plus commune, elle abonde sur les îles.

Date de création : 01/05/2014 @ 15:26
Dernière modification : 10/07/2014 @ 14:31
Catégorie : Rétrospectives - Sorties Botaniques-Année 2013-2014
Page lue 1647 fois

Vous êtes ici :   Accueil » Les Sables Blancs

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr