Vous êtes ici :   Accueil » La pâte à papier
 
Actualités
Présentation
Les sections
 ↑  
Rétrospectives
Administration
Visites

 678144 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

papier4.jpg

Des pétales de fleur de mon jardin séchées entre les pages d'un livre ornent cette feuille de papier

Nécessaire

  • Papier découpé en bandelettes
  • seau
  • cuvette
  • éponge
  • blender
  • torchons ou morceaux de tissu
  • eau
  • cadre grillagé + cadre simple
  • louche
  • planches pour la presse
  • serre-joints pour la presse
  • broc
  • pigments
  • bac style bac d’égouttoir
  • serviettes ou serpillères
  • pour le décor des feuilles : feuilles, fleurs séchées, graines, paille, fils, 

La pâte à papier

Fabriquer sa propre pâte à papier n'est pas difficile bien qu'un peu.... salissant ! L'imagination a toute sa place dans sa réalisation : faites le tour de votre cuisine (la betterave est parfaite pour teindre le papier !) de votre jardin (les pétales de rose décoreront délicatement votre papier) de votre pharmacie (les huiles essentielles les parfumeront)  et même votre atelier (les fils intégrés dans la pâte donneront un aspect tout particulier à votre papier).  

papier1.jpg

Les feuilles de papier ont été colorées majoritairement grâce à des pigments mélangés à la pâte ou jetés en pluie sur la feuille encore dans le cadre.

Colorer le papier

La pâte peut être colorée par l'intégration de pigments ou de teintures achetées dans le commerce. Toutefois, la nature offre divers solutions tels les feuilles de thé, les pelures d'oignon, les mûres ou la betterave. Bien sûr, l'éclat de la couleur dépendra de la quantité de colorant ajouté.

papier3.jpg

Parfumer le papier 

Une poignée d'herbes aromatiques (séchées de préférence) est une bonne façon de parfumer le papier, mais aussi d'en transformer la texture. La lavande, des pétales de rose, les éléments d'un pot pourri, les feuilles de menthe, la sauge, la cannelle ou encore des zests d'orange ou de citron rempliront parfaitement ce rôle. Les huiles essentielles sont à diffuser sur le papier encore humide. Attention toutefois : les huiles risquent de tacher le papier.

papier2.jpg

Les graines de carvi donnent à la fois du volume et un certain parfum à la feuille une fois séchée. Certaines sont restées incrustées dans le papier, d'autres se sont tout de suite "échappées"  à la première manipulation du papier.

Incrustation de matériaux

Les matériaux peuvent être incrustés directement dans la pâte (pétales, graines, zests, ...), d'autres (feuilles, petites branches, fleurs séchées,...) peuvent êtres incorporés sur la pâte après avoir ôté le cadre amovible. Après séchage de la pâte, si l'élément se détache, un peu de colle suffit à fixer à nouveau.

papier5.jpg

Un morceau de dentelle a servi à "marquer" le papier en créant un joli gaufrage.

Le gaufrage 

Juste avant d'enlever le cadre, il est possible d'imprimer une forme  dans la pâte : petit branchage, napperon en plastique, ficelle, morceaux de liège découpé, ...La forme est alors imprimée en négatif sur le papier. Elle peut être retirée avant ou après séchage.

Mots-clés associés

Date de création : 18/09/2015 @ 12:41
Catégorie : Les sections - Loisirs créatifs-Cours
Page lue 1107 fois
Précédent  
  Suivant

Vous êtes ici :   Accueil » La pâte à papier

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr