Vous êtes ici :   Accueil » Le Bégo
 
Actualités
 ↑  
Présentation
Les sections
Rétrospectives
 ↑  
Administration
Visites

 767177 visiteurs

 18 visiteurs en ligne

Randonnée botanique

Samedi 4 juin 2016

Du Bégo au Bégo entre dunes mortes et prairies humides

groupe.jpg


Quinze personnes sont présentes par une douce après midi au soleil timide mais présent.                   
Nous commençons par suivre la piste cyclable pour découvrir entre autres plantes, le trèfle à feuilles étroites et le Salsifis sauvage qui peuvent surprendre les non initiés. Les talus et friches voisines sont riches en espèces.
Nous suivrons plus ou moins la piste en longeant les prairies humides qui séparent l'arrière massif dunaire, des villages de Glévenay et de Sainte Barbe. L'eau affleure encore par endroits malgré la sécheresse qui sévit depuis de nombreuses semaines.
Grâce à cette humidité résiduelle, la végétation est ici luxuriante. Les hautes graminées et cypéracées diverses cachent orchidées, ophioglosses et même une renoncule rare à feuilles d'ophioglosse.
Quittant les prairies humides nous empruntons un chemin de traverse qui file vers la frange forestière du Bégo. Ce chemin que nous connaissons bien recèle de nombreuses espèces dont le Lyciet de Barbarie échoué là on ne sait comment.
Nous reviendrons finalement à notre point de départ en empruntant le large chemin herbu où se tapissent vipérines et grande cigüe.
Ci-dessous, une liste des espèces (pas complètement exhaustive) des espèces observées vous aidera à vous remémorer cette belle journée de fin de printemps.  Avec l'aide de cette liste, les photos à la suite et internet, vous avez tous les éléments pour mémoriser un maximum de plantes.

Autour de la piste

Orpin brûlant  (Sedum acre L.)  Crassulacea
Queue de lièvre  (Lagurus ovatus L.)  Poaceae
Orchis bouc  [Himantoglossum hircinum  (L.) Spreng.]  Orchidaceae
Trèfle à feuilles étroites  (Trifolium angustifolium L.) Fabaceae
Kœlérie blanchâtre   (Kœleria albescens DC.)  Poaceae
Salsifis des prés   (Tragopogon pratensis L.) Asteraceae

orchis_bouc.jpg orpin_brulant.jpg trefle_a_feuilles_etroites.jpg salsifis_des_pres.jpg
Orchis bouc Orpin brûlant Trèfle à feuilles étroites Salsifis des prés


Asperge prostrée (Asparagus officinalis ssp. prostratus) Asparagaceae
Raisin de mer (Ephedra distachya L.)  Ephedraceae
Rosier à feuilles de pimprenelle  (Rosa pimpinellifolia L.)  Rosaceae
Chardon à petits capitules  (Carduus tenuiflorus  Curtis) Asteraceae
Petit rhinante ou Petite cochriste (Rhinanthus minor L.) Orobanchaceae/ anct. Scrophulariaceae

rosier_flls_de_pimprenelle.jpg chardon_a_petits_capitules.jpg petit_rhinanthe.jpg
Rosier à  feuilles de pimprenelle Chardon à petits capitules Petit rhinante


Orobanche  (Orobanche sp.)  Orobanchaceae
Chou giroflée  [Coincya cheiranthos (Vill.) Greuter & Burdet]  Brassicaceae
Géranium "Pied de pigeon"  (Geranium columbinum L.)  Geraniaceae
Gaillet des sables  (Galium arenarium  Loisel.)  Rubiaceae
Thésion couché   (Thesium humifusum DC)  Santalaceae

orobanche.jpg chou_giroflee.jpg thesion_couche.jpg
Orobanche Chou giroflée Thésion couché

menthe_a_flls_rondes.jpg

Menthe à feuilles rondes


Menthe à feuilles rondes  (Mentha suaveolens Ehrh.)  Lamaiceae
Grande berce  (Heracleum sphondylium L.)  Apiaceae
Sauge verveine ou Sauge faux-horminum  (Salvia verbenaca L.)  Lamiaceae
Panicaut des champs  (Eryngium campestre L.) Apiaceae
Brome à 2 étamines  (Bromus diandrus ssp. diandrus Roth.)  Poaceae
Petite pimprenelle (Sanguisorba minor ssp. minor Scop.) Rosaceae
Garance voyageuse  (Rubia peregrina L.)   Rubiaceae

grande_berce.jpg brome_a_2_etamines.jpg garance_voyageuse.jpg petite_pimprenelle.jpg
Grande berce Brome à 2 étamines Garance voyageuse Petite pimprenelle


Luzule des champs  [Luzula campestris (L.) DC in Lam...]  Juncaceae
Listère à feuilles ovales   [Neottia  ovata (L.) R. Br. In Aiton fil.]  Orchidaceae
Lotier corniculé  (Lotus corniculatus L.) Fabaceae
Morelle 'Douce-amère'   (Solanum dulcamara  L.)  Solanaceae
Bryone  –  Navet du  diable  (Bryonia cretica ssp. dioica Jacq.) Cucurbitaceae
Torilis noueux [Torilis nodosa (L.) Gaertner]   Apiaceae

listere_ovale.jpg torilis_noueux.jpg torilis_des_champs.jpg
Listère à feuilles ovale Torilis noueux Torilis des champs


Dans la prairie humide
Silène 'fleur de coucou'  (Lychnis flos-cuculi L.)  Caryophyllaceae
Orchis à fleurs lâches [Anacamptis laxiflora (Lam.) R.M. Bateman, Pridgeon & M.W. Chase]
Ophrys abeille  (Ophrys  apifera  Huds.) Orchidaceae
Ophioglosse commun – Langue de serpent  (Ophioglossum vulgatum L.)  Ophioglossaceae
Renoncule à feuilles d'ophioglosse (Ranunculus ophioglossifolius Vill.) Ophioglossaceae

orchis_a_fleurs_laches.jpg renoncule_a_feuilles_d_ophioglosse.jpg ophioglosse.jpg
Orchis à fleurs lâches Renoncule à feuilles d'ophioglosse Ophioglosse commun


Sur et autour du chemin de traverse
Saule rampant   (Salix repens ssp. arenaria L.)   Salicaceae
Trèfle renversé   (Trifolium resupinatum L.) Fabaceae
Consoude officinale  (Symphytum officinale L.)    Boraginaceae

linaire_des_sables.jpg saule_rampant.jpg trefle_renverse.jpg ballote_fetide.jpg
Linaire des sables Saule rampant Trèfle renversé Ballote fétide

Betterave maritime [Beta vulgaris ssp. maritima (L.) Arcangeli]   Amaranthaceae
Linaire des sables ou Petite linaire  (Linaria arenaria DC) Lamiaceae
Orpin réfléchi  ou Orpin des rochers  (Sedum rupestre L.) Crassulaceae
Mouron rouge  [Lysimachia arvensis (L.)  U. Manns.& Anderb.] - Anc. Anagallis arvensis - Primulaceae
Mélilot à petites fleurs  [Melilotus indicus (L.) All.]  Fabaceae
Vipérine commune  (Echium vulgare L.) Boraginaceae
Ballote noire ou Marrube noir (Ballota nigra L.)  Lamiaceae
Scrophulaire scorodoine  (Scrophularia scorodonia L.) Scrophulariaceae
Lyciet commun ou Lyciet de Barbarie  (Lycium barbarum L.) Solanaceae


Au retour
Barbarée commune (Barbarea vulgaris R. Br.  Brassicaceae
Grande ciguë  (Conium maculatum L.) Apiaceae
Réséda bâtard  (Reseda lutea L.)  Resedaceae
Maceron cultivé   (Smyrnium olusatrum  L.)  Apiaceae
Mauve officinale  (Malva sylvestris L.)  Malvaceae
Coquelicot  (Papaver rhoeas  L.    )  Papaveraceae
Cardaire drave  (Lepidium draba L.)  Brassicaceae

barbaree.jpg grand_coquelicot.jpg cardaire_drave.jpg
Barbarée commune Grand coquelicot Cardaire drave 


Laiteron rude   [Sonchus asper  ssp. asper (L.) J. Hill.]  Asteraceae
Picride fausse vipérine  (Picris echioides L.)  Asteraceae
Iris fétide ou Iris gigot   (Iris fœtidissima L.)  Iridaceae
Muscari à toupet [Muscari comosum (L.) Mill.]  Asparagaceae/ anc. Liliaceae

laiteron_rude.jpg Iris_fetide.jpg muscari_a_toupet.jpg
Laiteron rude Iris fétide ou Iris gigot  Muscari à toupet


Acanthe molle (Acanthus mollis L.) Acanthaceae  Echappée des jardins
Millepertuis  (Hypericum perforatum L.)  Hypericaceae
Bec-de-grue à flls de ciguë [Erodium cicutarium (L.) L'Hér.]  Geraniaceae
Epervière pilosella  (Hieracium pilosella L.)  Asteraceae
Armoise commune  (Artemisia vulgaris L.)   Asteraceae
Sureau (Sambucus nigra L.)  Adoxaceae/anc. Caprifoliaceae

acanthe_molle.jpg millepertuis_perfore.jpg
Acanthe molle Millepertuis


Comme parfois, surtout quand il pleut et que j'ai un peu de temps, j'ajoute au présent compte rendu, un article pour les néophytes curieux.

                    
La désignation binominale des plantes


Les nouveaux peuvent s'étonner de la formulation des noms scientifiques des plantes. Pour eux, je rappelle que depuis le XVIII ème siècle, une espèce végétale ou animale est entièrement définie par 2 noms : le nom de genre qui comporte toujours une initiale en majuscule et le nom d'espèce entièrement en minuscule. Il est d'usage d'ajouter le nom abrégé de l'auteur, c'est-à-dire le nom du botaniste qui a décrit le premier la dite plante. Souvent, un ou plusieurs botanistes ont ajouté des éléments utiles postérieurement à la description initiale. Le nom abrégé du premier botaniste est alors mis entre parenthèses et les noms abrégés des suivants sont ajoutés à la suite.
Prenons l'exemple du Torilis noueux dont le nom scientifique est

Torilis nodosa (L.) Gaertn.


Torilis est le genre auquel appartient cette plante. Il comprend quelques dizaines d'espèces dans le monde. Ce nom de genre est un diminutif de Torylium en raison de sa ressemblance cette plante, déjà ainsi baptisée par Pline l'ancien, naturaliste romain au 1er siècle de notre ère.
Son nom d'espèce, nodasa du latin noueux, lui a été donné en raison de la forme de ses inflorescences en forme de nœud et qui se développent sur la plante au niveau des nœuds des tiges.
(L.)  est l'abréviation du nom du botaniste suédois Carl Von Linné (1707–1778), inventeur de la dénomination binominale des espèces vivantes.
(L.) indique que Linné a été le premier à enregistrer cette plante sous ce nom, avec une description plus ou moins sommaire (descriptions souvent empruntées aux précédents travaux de botanistes plus anciens). Cela signifie que cette plante est une des 8000 espèces décrites dans l'ouvrage 'Species Plantarum' publié par Linné en 1753. C'est notamment à la suite de la publication de cet ouvrage qu'en 1758 tous les botanistes du monde adoptèrent ce système puis que les naturalistes du siècle des lumières l'étendirent au règne animal.
Le nom qui suit : 'Gaertn.', est l'abréviation du nom du botaniste allemand Joseph Gaertner (1732-1791). Médecin de l'université de Göttingen ; il se passionna rapidement pour la botanique. Il travailla quelques années à Montpellier, puis à Londres. Comme beaucoup de ses comtemporains, il étudia les travaux de Linné et apporta sa contribution à la connaissance des plantes et notamment en ce qui concerne le genre Torilis. Il contribua à la description plus précise et plus exacte du Torilis nodasa, description qui fait aujourd'hui référence, ce qui justifie la mention de son nom.
Il en est ainsi de tous les noms de plantes  ... et d'animaux et de champignons.


Certains noms de botanistes auteurs, reviennent très souvent en abréviations :
L. pour LINNAE, mais aussi,  Mill. pour Philippe MILLER (1691-1771),  Huds. pour Williams HUDSON (1730-1793), DC. pour Augustin Pyramus DE CANDOLLE (1778-1841), Lam. pour Jean-Baptiste Antoine Pierre Monnet de LAMARK (1744-1829), L'Hér. pour Charles Louis L'Héritier de BRUTELLE, Scop. pour Giovanni Antonio SCOPOLI, Desv. pour Auguste Nicaise DESVAUX (1784-1856), Ehrh. pour Johann Balthasar EHRHART (1700-1756), Vilm. Pour la dynastie des VILMORIN, Willd. pour Carl Ludwig WILLDENOW (1765-1812).  On constate que dans les siècles passés, toute l'Europe a contribué à la connaissance de plantes malgré les heurts politiques continuels. On compte plus de 2.000 auteurs contributeurs à la taxonomie de la flore de l'Europe occidentale.
Les choses se compliquent un peu, lorsqu'une espèce est modifiée, par un croisement naturel avec une autre espèce, une hybridation effectuée par l'homme ou une manipulation génétique. Apparait alors une troisième notion, qui vient s'ajouter à la suite du genre et de l'espèce et qui est une reconnaissance des différences observées. Les termes utilisés pour ce troisième niveau sont la sous-espèce, la variété et la forme, selon l'origine de ces différences.

La nature et le degré de ces différences par rapport à l'espèce, qu'on appelle alors espèce type ou espèce botanique, vont déterminer les botanistes à définir s'il s'agit d'une sous-espèce, d'une variété ou d'une forme et même d'un cultivar ou d'un clone. Mais ceci est une autre histoire  ... qui  faire l'objet d'un développement, dans le prochain compte rendu de randonnée.

 Exemples de notation qui seront explicités dans le prochain CR :

Orobanche sp.           Genre Orobanche /  sp. : espèce non déterminée.
Asparagus officinalis ssp. prostratus   ssp. est l'abréviation de sous-espèce.
Elaeagnus  ebbungei  X indique qu'il s'agit d'un hybride entre 2 espèces non nommées.
Asphodelus Rosa canina var. globosa var. pour variété.
Malus pumila CV 'Granny Smith'  CV indique qu'il s'agit d'une variété obtenue en culture.
Loropetalum chinense f. rosea f.  indique qu'il s'agit de la forme à fleurs roses de l'espèce chinense.


   
      
              
           
      
          


Date de création : 21/06/2016 @ 05:09
Catégorie : Rétrospectives - Sorties Botaniques-Année 2015-2016
Page lue 1371 fois
Précédent  
  Suivant

Vous êtes ici :   Accueil » Le Bégo

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr