Vous êtes ici :   Accueil » Peinture sur tissu : l'effet mosaïque
 
Actualités
 ↑  
Présentation
Les sections
 ↑  
Rétrospectives
Administration
Visites

 765786 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Un premier article relatif à la peinture sur tissu existe déjà sur le site ici : http://foyerlaique-carnac.info/articles.php?lng=fr&pg=5570&mnuid=8882&tconfig=0.
On y retrouve listées notamment certaines techniques et le matériel nécessaire pour les réaliser.

Pour l'effet mosaïque, le matériel de base est le même, mais s'y ajoute un ou deux éléments. Et, pour mémoire la règle d'or valable pour tous les supports : le tissu doit être impérativement lavé et, si possible avec peu de lessive et pas d'assouplissant afin de supprimer toute trace d'apprêt.

Matériel

- table : avec une protection lavable, facile à nettoyer et bien plate
- tissu : faire, si possible un essai sur un échantillon. Un tissu fin permettra un dessin précis tandis qu'un autre, plus grossier, ne donnera pas des contours nets. Attention aux tissus synthétiques qui peuvent baver.
- crayon à papier : pour marquer 
- peinture pour tissu :
    => transparente uniquement pour tissus clairs
    => opaque pour les autres tissus même si elle est parfois plus difficile à travailler
- scotch de masquage ou scotch transparent 

- Stickers fins
- godets : pour mélanger les couleurs
- pot rempli d'eau pour nettoyer les pinceaux

- pinceaux : brosse pour les pochoirs de préférence
-  diluant : à utiliser avec parcimonie pour ne pas faire baver les peintures (eau pour la plupart des peintures sur tissu - voir le produit de nettoyage recommandé dans le mode d'emploi)
- papier journal ou élément de protection pour intercaler entre le devant d'un vêtement et le dos et éviter les coulures intempestives
- linge (pattemouille) ou papier absorbant pour intercaler entre le linge et le fer (nombre de peintures se fixent à la chaleur)
- fer pour la fixation des pigments (à utiliser sec, sans vapeur)

Technique

1- Délimiter l'espace de la future mosaïque en collant du scotch de masquage sur son pourtour. Il peut être en carré, losange ou rectangle. Choisir un rond peut être plus difficile à délimiter et les risques de bavure augmentés d'autant, le scotch n'assurant pas toujours son rôle de barrière contre la peinture. 
Délimiter ensuite les "morceaux" de mosaïque en disposant du scotch là se trouveront les "joints". Bien coller sinon, risque de "fuite" de la peinture ! (voir en fin d'article les conséquences d'un morceau mal collé sur le morceau bleu de Prusse)
Faire très attention à ne pas laisser déborder le scotch sur le morceau de mosaïque voisin (voir en fin d'article le résultat sur le morceau de couleur vert olive)

peinture-tissu-mosaique-1.jpg

2- Coller les soigneusement les stickers au milieu des morceaux. Ils ne doivent pas chevaucher les bouts de scotch au risque de laisser passer la peinture. (voir en fin d'article le résultat d'un sticker mal collé sur le morceau violet)

3- A l'aide d'un pinceau brosse spécial pochoir, remplir les morceaux avec la peinture pour tissu. Vérifier que cette dernière couvre bien la totalité de l'espace. Peu importe si l'on déborde sur le scotch, il est là pour ça !

peinture-tissu-mosaique-2.jpg

4- Laisser sécher la peinture avant de retirer le scotch au risque d'avoir des traces avec une peinture encore humide.

peinture-tissu-mosaique-3.jpg

5- Retirer ensuite les stickers (l'aide d'une lame de cutter est souvent la bienvenue pour arriver à décoller ce décor ! cool)

peinture-tissu-mosaique-4.jpg

6- Attendre 24h et fixer à sec la peinture avec une pattemouille et un fer à repasser. (Vérifier la méthode de fixation et les délais sur le mode d'emploi de la peinture)

Les erreurs à ne pas commettre cry

peinture-tissu-mosaique-5.jpg

Le scotch mal collé

Sur le petit triangle bleu de Prusse on constate que la pointe n'es pas nette : le scotch a laissé passer la peinture parce qu'il n'était pas fermement collé.

Le scotch qui déborde sur le morceau voisin :

Voir le morceau vert olive en bas à droite. On voit au-dessus de l'étoile une petite marque blanche qui n'a pas été peinte et qui est dans le prolongement du "joint" entre le carré jaune soleil et les carrés vert printemps et gris taupe.

Le sticker mal collé

Au moment de retirer le sticker le papillon apparaît incomplet : le bas, mal collé, a laissé passer la peinture.

L'absence de peinture

La base du carré violet n'est pas nette. Par peur de déborder sur le morceau d'à côté on ne complète souvent pas suffisamment le morceau. L'astuce : utiliser un pinceau brosse plat pour faire le tour du morceau et s'assurer que tout est recouvert de peinture.

Le "rattrapage"

Le manque de peinture peut être récupéré en ajoutant délicatement de la peinture. Il est souvent plus prudent de remettre du sotch de masquage pour délimiter à nouveau les morceaux concernés et éviter les "fuites".

On pourrait supposer que la peinture n'étant pas fixée, il suffit de laver le tissu pour retirer la peinture et recommencer. Hélas, ce serait trop beau ! Les pigments, même s'ils ont besoin du fer pour se fixer sur le tissu sont suffisamment puissants pour s'immiscer entre les fibres et refuser d'en sortir confused . Donc peu de chance de rattrapage, sauf à utiliser une peinture similaire au support et couvrir l'erreur.
Toutefois, cela semble difficile pour ce qui est des stickers (cf. le carré violet), à moins d'utiliser un feutre fin type "Posca" qui marche assez bien sur les tissus


Date de création : 17/05/2017 @ 15:09
Catégorie : Les sections - Loisirs créatifs-Cours
Page lue 335 fois
Précédent  
  Suivant

Vous êtes ici :   Accueil » Peinture sur tissu : l'effet mosaïque

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr