En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Le Bégo
 

Actualités

Présentation

Les sections

Rétrospectives

Administration

Visites

 1420419 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Le Bégo

Compte rendu de la randonnée botanique
du samedi 12 juin 2021
Lisières, friches et prairies du Bégo

C’est un vrai plaisir de nous retrouver pour une première sortie botanique après cette longue interruption consécutive à la pandémie du Covid 19. Nous ne sommes que douze, effectif habituel d’un mois de juin toujours très chargé par ailleurs et au lendemain d’une libération partielle tant attendue.
Recensement réglementaire des coordonnées des participants effectué et tous vaccinés mais cependant prudents, le masque déjà en place pour les plus sages, c’est dans la sérénité que nous nous engageons sur le chemin qui longe la frange forestière du « Bégo ». Le grand beau temps est au rendez-vous et la chaleur de cette fin de printemps est tempérée par une petite brise légère de secteur ouest. Passons en revue les plantes observées au cours de la randonnée :

Orpin brûlant ou Sedum âcre (Sedum acre L.) Crassulaceae – Commune sur sable et rocaille jusqu’en Sibérie et Afrique du Nord.
Lagure - Queue de lièvre (Lagurus ovatus L.) Poaceae – Graminée connue des amateurs de bouquets secs.
Verveine officinale (Verbena officinalis L.) Verbenaceae – Plante plus ou moins pérennante. Tiges ascendantes, de section carrée, fines, raides canaliculées. Feuilles sessiles, opposées, ovales ou connées. Fleurs petites, roses, mauve ou liliacées en épis lâches. Les sommités florales en tisane sont diurétiques, antipyrétiques et astringentes. Bords de chemins…. Zones tempérées du globe.
Verveine.

image1.jpg

Asperge officinale (Asparagus officinalis L.) Asparagaceae Plante vivace dioïque. D’une griffe souterraine se développent au printemps des turions comestibles consommés en France depuis le XVème siècle. Les feuilles réduites à de minuscules écailles ne sont guère visibles sur la partie aérienne de la plante et sont remplacées par des cladodes (Petites excroissances de la tige, plates ou cylindriques, assurant la fonction chlorophyllienne). Plante vivace, dressée, dioïque, grande (100/150) originaire d’Asie Mineure et de l’Europe de l’Est.
Asperge couchée (Asparagus officinalis ssp. prostratus) Asparagaceae – Sous-espèce de l’asperge officinale au port couché, propre aux sables littoraux méditerranéens et atlantiques. Protégée (cueillette interdite) dans les départements 29, 44 et 50. Fleurs jaunes et fruits rouges.

image2.jpg

Orchis bouc ou Orchis à odeur de bouc [Himantoglossum hircinum (L.) Spreng.] Orchidaceae - Grande orchidée atteignant parfois le mètre. Présente sur tout le territoire français sauf en Finistère et Corse. Commune sur le littoral morbihannais. C’est une plante calcicole (qui a besoin de calcaire) ce qui explique sa présence dans les sables de la côte. Hampe florale quasi cylindrique. Les fleurons sont pourvus d’un labelle caractéristique, étroit, long et torsadé. Himantoglossum signifie langue en lanière et hircinum fait référence au bouc et à son odeur.

Panicaut des champs ou Chardon roulant (Eryngium campestre L.) Apiaceae - Plante vivace, épineuse, psammophile, extrêmement commune, à ombelles contractée et fleurs verdâtres. Sorte de faux-chardon, cousin sans intérêt du chardon bleu des dunes (Eryngium maritimum), plante protégée. Europe Asie occidentale et AFN.

image3.jpg

Fenouil commun (Foeniculum vulgare L.) Apiaceae - Grande plante vivace ou bisannuelle100/250. Feuillage bleuté, finement découpé. Fleurs en ombelles jaune. Grosse racine fusiforme. Cultivé pour son renflement bulbeux au moins depuis Charlemagne. Naturalisée sur les 5 continents en climat doux et sols légers. L’Aneth n’est pas un fenouil, mais du genre Anethum qui ne s’hybride pas avec le genre Foeniculum.
Chardon à petits capitules (Carduus tenuiflorus Curtis) Asteraceae – Annuelle ou bisannuelle (30/100 cm). Chardon vrai à petites fleurs, capitules étroites (6/11 mm) sensiblement agglomérées par 5 à 10. Le dos des bractées est lisse. Lieux incultes. Europe occ. et méridionale, Maghreb.
Maceron cultivé (Smyrnium olusatrum L.) Apiaceae – Ombellifère de printemps à fleurs jaune pâle. Feuilles composées aux folioles rondes à ovales dentelées. Plante entièrement comestible qui a été cultivée dans le passé.

image4.jpg

Pimprenelle ou Petite pimprenelle (Sanguisorba minor ssp. minor Scop.) Rosaceae – Petite plante en rosette. Feuilles composées de plus de 10 à 12 paires de folioles dentées. Médicinale. Syn. : Poterium sanguisorba L.
Onagre à sépales rouges (OEnothera glazioviana, M. Micheli in CF.P. Martius) Onagraceae – C’est une espèce extrêmement proche de l’Herbe aux ânes (Oenothera biennis L.) une bisannuelle originaire des Etats-Unis, introduite comme plante ornementale dont le comportement invasif est surveillé, bien qu’il se limite en général aux sols pauvres et aux zones anthropisées. Onagre, désigne aussi un âne sauvage et une machine de guerre ancienne. Dans notre région, l’espèce à sépales rouges est commune alors que l’espèce ‘biennis’ cultivée pour l’ornement et la cosmétique est rare. Cette dernière est cependant en large expansion, notamment en Aquitaine.

image5.jpg

Géranium mou (Geranium molle L.) Geraniaceae - Petit géranium des pelouses aux fleurs roses (variables) à cinq pétales bifides (échancrés) donnant l'impression de 10 pétales. Feuilles orbiculaires (s'inscrivant dans un cercle), palmatifides de 5 à 7 lobes, duveteuses. Tiges poilues.
Géranium luisant (Geranium lucidum L.) Geraniaceae - Notre seul géranium aux feuilles luisantes palmatifides à 5 lobes.
Géranium colombin ou "Pied de pigeon" (Geranium columbinum L.) Geraniaceae - Géranium reconnaissable à ses fleurs isolées à l’extrémité de très longs pédoncules grêles.
Géranium sanguin (Geranium sanguineum L.) - Geraniaceae – Plante assez rare dans la nature. Cultivée comme plante vivace. Un des plus beaux géraniums de l’Eurasie occidentale. Grandes fleurs rouges purpurines. Feuilles orbiculaires profondément palmatipartites. Plante bien présente dans les mailles Erdeven et Quiberon sud.

image6.jpg

Mouron rouge [Lysimachia arvensis (L.) U. Manns. & Anderb.] Primulaceae – Cette plante vient d’être reclassée dans le genre Lysimachia. Elle s’appelait précédemment Anagallis arvensis. Les fleurs sont parfois bleues.
Mouron délicat [Lysimachia tenella (L.) U. Manns. & Anderb.] Primulaceae – Très jolie plante tapissante assez commune, des lieux humides ou inondables. Ancien nom scientifique : Anagallis tenella.
Bec de grue [Erodium cicutarium, (L.) L’Hérit.] Geraniaceae – Proches des géraniums, les Erodiums sont souvent colonisateurs des pelouses. Originaires de la méditerranée et de l’Asie occidentale.

image7.jpg

Molène fausse blattaire (Verbascum virgatum Stokes in With) Scrophulariaceae - Plante vivace des friches ensoleillées, 70/200 aux grandes hampes florales étroites. Feuilles entières pétiolées. Fleurs jaunes actinomorphes, pédicelles courtes, étamines et pistil colorés de rouge violacé. Méditerranéo-atlantique.
Ballote noire ou Ballote fétide ou Marrube noir (Ballota nigra ssp. meridionalis L.) Lamiaceae - Plante herbacée vivace (30/85) assez commune, tiges rameuses feuillues jusqu’à la base, feuilles ovales, opposées, gaufrées, à forte odeur de moisi. Fleurs pourpres. Vertus calmantes et anti spasmodiques. Lieux incultes. Europe Asie occ. AFN.
Raisin de mer (Ephedra distachya L.) Ephedraceae – Sous-arbrisseau vasculaire aphylle dont les fruits rouges sont des cônes comestibles. Connue de la médecine chinoise depuis des millénaires comme bronchodilatateur, on extrayait l’éphédrine de l’espèce voisine Ephedra sinica. L’éphédrine est aujourd’hui un produit de synthèse. Longtemps rangé dans les conifères, l’ordre des Ephédrales qui ne comporte qu’une famille monogénérique (un seul genre) de 60 espèces, est maintenant une branche à part. L’Ephedra distachya, est endémique des côtes atlantiques européennes.

image8.jpg

Lycopsis des champs (Lycopsis arvensis L.) Boraginaceae – Plante commune, poilue, à fleurs bleues, appelée aussi ‘Petite bourrache’. Les Boraginaceae sont le plus souvent des plantes duveteuses, poilues, voire piquantes.
Millerpertuis commun (Hypericum perforatum L.) Hypericaceae – Plante glabre à souche ligneuse, 20/80 cm, feuilles sessiles ovales, oblongues ou linéaires, toutes ponctuées de trous minuscules et bordées de points noirs. Plante médicinale depuis l’antiquité, encore utilisée notamment comme antidépresseur (Sommités fleuries)
Rosier à feuilles de pimprenelle (Rosa pimpinellifolia L.) Rosaceae – Rosier des sols pauvres ou sableux originaire d’Europe et d’Afrique du Nord. Grandes fleurs actinomorphes à 5 pétales blanc-crème parfois rose pâle. Feuilles composées en général de 9 folioles simplement dentées. Tiges couvertes entièrement couvertes d’aiguillons acérés, irréguliers. Le caractère rampant, prostré de ce petit rosier disparait en site abrité ou en terre plus riche.

image9.jpg

Scrofulaire scorodoine ou à feuilles de Germandrée (Scrophularia scorodonia L.) Scrophulariaceae – Grande 100/150, aux fleurs zygomorphes rappelant une tête de Mickey. Tige 60/100 à 4 angles, non ailée. Europe ouest océanique, et méditerranée occidentale ; commune sur le littoral, rare à l’intérieur.
Scrofulaire noueuse (Scrophularia nodosa L.) Scrophulariaceae – Vivace circumboréale, grande 100/175 des friches et bords de chemins. Plantes des milieux humides et frais. Commune dans toute la France sauf méditerranée. Rare sur le littoral du Morbihan.

image10.jpg

28 Molène 'Bouillon blanc’ (Verbascum thapsus L.) Scrophulariaceae - Grande plante bisannuelle 100/250. Tige forte et feuillage blanchâtre cotonneux en rosette. Hampe florale, haute et souvent à ramifications verticales. Fleurs jaunes actinomorphes. Largement répandue dans l’hémisphère boréal tempéré et subtropical méditerranéen.
29 Marrube commun (Marrubium vulgare L.) Lamiaceae – Plante vivace, 25/45, herbacée à odeur de thym et ressemblant à la menthe. Feuilles entières, gaufrées, fleurs blanches aux aisselles des feuilles. Lieux secs, friches bords de chemins. Europe AFN Asie.
30 Morelle 'Douce-amère' (Solanum dulcamara L.) Solanaceae – Petite, sarmenteuse (1 à 2m), commune, fleurs violette, fruit ovoïdes verts puis rouges. Plante toxique (tiges, feuilles et fruits), ornithochore, entomogame, des friches, haies et lisières. Eurasiatique sud.

image11.jpg

31 Roquette jaune ou Roquette sauvage (Diplotaxis tenuifolia L.) Brassicaceae – Plante vivace des sols sableux, et terrains vagues, méditerranéo-atlantique, dans presque toute la France. Comestible. Feuilles inférieures pennatifides, les supérieures entières ou peu divisées. Eurasie centrale et méridionale. Très commune. 32 Brome sp. Poaceae (Graminée) Vaste genre comportant une cinquantaine d’espèces dont 19 sont présentes en Bretagne. Une dizaine dans notre secteur. 33 Potentille rampante (Potentilla reptans L.) Rosaceae – Une des potentilles les plus communes, parmi les 6 potentilles présentes dans le sud du Pays d’Auray. Hémicryptophyte stolonifère, fleurs jaunes, grandes, à 5 pétales. Feuilles pétiolées, palmées, digitées à 5 folioles dentées.

image12.jpg

34 Cardère ou Cabaret des oiseaux (Dipsacus fullonum L.) Dipsacaceae/ Caprifoliaceae - Plante bisannuelle 80/150, Tige robuste sillonnée et pourvue d’aiguillons. Feuilles grandes, lancéolées, en rosette la première année. Fleurs rose-mauve sur grosse tête ovale épineuse. Europe centre et sud, Asie occ. et Afr. du nord. La plante sèche et dure en place un an. Ses infrutescences retiennent l’eau de pluie par capillarité que les oiseaux peuvent boire en se posant sur les longues bractées de l’involucre, d’où son nom populaire de cabaret des oiseaux.
35 Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria L.) Rosaceae – Plante vivace, herbacée, rhizomateuse et nitrophile (50/100) commune en Europe. Tige unique rougeâtre et rosette basale. Feuilles composées 3/6 paires de folioles principales et paires de folioles intermédiaires plus petites. Fleurs jaunes en longue grappe terminale spiciforme. Médicinale aux nombreuses vertus. Bas côtés herbus, chemins, ça et là. Eurasie. 36 Myosotis versicolor (Myosotis discolor pers.) Boraginaceae – Petite plante annuelle, velue, hérissée, acidophile. Fleurs minuscules jaunes virant au rose puis au bleu. Dunes, pelouses sèches. Europe.

image13.jpg

37 Réséda bâtard ou Réséda jaune (Reseda lutea L.) Resedaceae – Herbacée bisannuelle 20/70. Tiges vert pâle. Feuilles pennipartitées, ondulées aux bords gaufrés. Fleurs jaunes ou jaune-verdâtre en grappe. Friches et lieux secs. Europe centre et sud, Asie occ. et Afrique septentrionale.
38 Réséda jaunâtre ou Gaude (Reseda luteola L.) Resedaceae – Herbacée bisannuelle, parfois vivace, grande 50/160, cultivée dans le passé comme plante tinctoriale (jaune). Longues inflorescences dressées en grappes allongées, aux fleurs jaune verdâtre à 3 pétales. Friches et lieux secs. Circumboréale.
39 Patience élégante (Rumex pulcher L.) Polygonaceae - Plante commune des lieux secs et incultes. Une des espèces de Rumex (oseille) parmi les 12 recensées dans la région.

image14.jpg

40 Iris fétide ou Iris gigot (Iris foetidissima L.) Iridaceae – Iris indigène recherchant l’ombre des fourrés et des lisières. Très commun dans le sud et l’ouest. Fleur discrète mais fruit spectaculaire déhiscent, laissant apparaitre des rangs de grosses graines vermillon. Seul iris indigène, sauvage, avec l’Iris jaune des marais (Iris pseudacorus).
41 Grande ciguë (Conium maculatum L.) Apiaceae – Grande plante bisannuelle (100/250), très toxique, aux tiges plus ou moins maculées de taches brunes, grandes feuilles à limbe triangulaire pennatiséquées, fleurs en ombelle de 10 à 20 rayons et à la forte odeur de pipi de chat. Plante assez commune. Europe, Asie occidentale et Afrique du nord. Plante de la magie noire. Dans l’antiquité, poison officiel des Athéniens. Ressemble au cerfeuil des fous. 42 Gaillet commun / Caille-lait blanc (Galium mollugo L.) Rubiaceae – Un des gaillets les plus communs. Plante vivace ascendante ou décombantes (80/100 cm), tiges quadrangulaires, feuilles verticillées (6 à 8). Haies, talus, bois, ravins. Europe du Caucase à l’Atlantique.

image15.jpg

43 Cynoglosse officinal – Langue de chien (Cynoglossum officinale L.) Boraginaceae – Plante herbacée 30/60, vivace, épizoochore. Feuilles âpres à odeur de souris (froissées). Fleurs rouge grenat à violette. Terrains incultes, sableux, ou rocheux, ne dédaigne pas les sous-bois. Médicinale (homéopathie). Toxique pour le bétail. Zones tempérées boréales.
44 Silène 'Compagnon blanc’ [Silene latifolia (Mill.) Greuter] Caryophyllaceae – Le plus commun des Silènes. Plante herbacée (50/100), vivace, dioïque (sujets mâles et sujets femelles distincts). Fleurs blanches très parfumées le soir, fécondées par les papillons de nuit. Feuilles entières, grandes, nervurées et très velues.

image16.jpg

45 Bryone - Navet du diable (Bryonia cretica ssp. dioica Jacq.) Cucurbitaceae – Longue plante volubile (3 à 6m), vivace, herbacée, tendre, rêche, ramifiée de la famille des melons. Petites baies rouges gluantes (Epizoochorie). Toxique, elle est aussi appelée « navet du diable ». Plante de la magie blanche, sa très grosse racine difforme, fut vendue par le passé sur les marchés à la place de celle de la Mandragore. Haies et talus. Chez les Cucurbitaceae c’est une des 2 seules espèces indigènes en Europe tempérée. Europe, AFN et Moyen-Orient.
46 Vipérine commune (Echium vulgare L.) Boraginaceae - Bisannuelle 30/80 cm, dressée, hérissée de poils raides piquants. Friches xérophiles, lieux secs et pierreux d’Europe, Asie occ. et Maghreb. Belles hampes florales souvent solitaire, de fleurs bleu vif, aux étamines saillantes. Origine Europe mais naturalisée sur les 5 continents.
47 Petite mauve ou mauve à flls rondes (Malva neglecta Wallr.) Malvaceae – Petite mauve (20/60), commune, herbacées annuelle ou bisannuelle nitrophile, plutôt rampante. Rudérale, talus, bords de route. Europe.

image17.jpg

48 Moutarde des champs - Sénevé (Sinapis arvensis L.) Brassicaceae – Très commune d’origine méditerranéenne. Calcicole (Préfère les sols calcaires). Plusieurs moutardes se ressemblent beaucoup et leur détermination est délicate. Plante très proche de la moutarde noire [Brassica nigra (L.) Koch]. La moutarde de Dijon est fabriquée avec les graines de la moutarde brune, Brassica juncea.
49 Petite bardane [Arctium minus (Hill) Bernh.] Asteraceae – Plante annuelle ou bisannuelle arbustive (50/150). Fleurs purpurines en capitule 15/25 mm, fruits munis de crochets permettant la zoochorie. Très rameuse, feuilles ovales, tomenteuses, pétiolés. Bords des chemins et abords des villages – Europe et AFN.
50 Germandrée scorodoine ou Sauge des bois (Teucrium scorodonia L.) Lamiaceae – Une germandrée qui ressemble à une sauge. Plante des sols pauvres, acidophile des lisières et des bois clairs. Plante mellifère aux feuilles gaufrées et fleurs jaune pâle, très commune sur talus, pieds de haies. Plutôt ombre que soleil. Landes et sous-bois clairs d’Europe.

image18.jpg

51 Euphorbe de Portland [Euphorbia segetalis ssp. portlandica (L.) Litard] Euphorbiaceae - Plante bisannuelle rameuse, tiges rougeâtres souvent rampantes se redressant. Fleurs vertes en ombelles de 4 à 6 rayons. Inféodées aux dunes littorales et milieux sableux. Côtes de l’Europe occidentale de l’Irlande au Portugal.
52 Sureau noir (Sambucus nigra L.) Caprifoliaceae / Adoxaceae – Grand arbrisseau (de 3 à 8 m). Fleurs blanc-crème en corymbes pendantes. Tiges creuses connues des enfants pour être propres à la confection de flutiaux. Plante aux nombreux usages médicaux et alimentaires. Attention ! Une espèce très voisine, plus petite, appelée Sureau hièble ou yèbe, a des fruits toxiques, les fleurs sont en corymbe dressée (et non pendantes) et à odeur fétide.

image19.jpg


Date de création : 27/06/2021 @ 08:17
Catégorie : Actualités - Sorties Botaniques

Vous êtes ici :   Accueil » Le Bégo

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr