En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Jardins partagés
 

Actualités

Présentation

Les sections

 ↑  

Rétrospectives

Administration

Visites

 1436622 visiteurs

 12 visiteurs en ligne

Jardins partagés

PLANTES ET NATURE

Compte rendu de la sortie

Dimanche 03 octobre 2021

Jardins partagés de « St CO Jardin »

Invités par « St CO Jardin », nous sommes reçus sur le site des jardins partagés par René Le Mestre, Jean-Marie Deberdt et Jean Ferrand, membres fondateurs de l’association créée avec le soutien de la mairie de Carnac. La création de ce jardin semble être née d’abord d’une amitié entre des amateurs passionnés.

Arrivés sur place, nous constatons que cette invitation a remporté un grand succès auprès de nos membres. Nous serons au total près de quarante, visiteurs et hôtes. Le président nous fait d’abord une présentation de l’association et du chemin qui a conduit à sa création.

GROUPE.jpg

Le terrain de 1600 m², acquis par l’un des membres fondateurs est mis à disposition de l’association. Cette parcelle a été cultivée jusqu’en 1985 date à laquelle elle avait été laissée à l’abandon. Revenue à l’état naturel et envahie de plantes invasives tel que le Baccharis, il a fallu procéder à un défrichage complet. La mairie de Carnac favorable à cette initiative et un agriculteur carnacois ont apporté de l’aide aux travaux les plus durs et ont fourni paille, foin et produits de tonte à des conditions avantageuses.

En reprenant les termes utilisés lors de l’inauguration du mois de juin dernier, René Le Mestre rappelle que « St CO Jardin » actuellement composée d’une dizaine de membres, a pour objectif la production locale de légumes, plantes aromatiques et fruits divers, dans un respect total de l’environnement. Toutes les méthodes biologiques sont conseillées jusqu’aux plus innovantes et l’emploi des pesticides prohibée autant que faire se peut. L’arrosage est raisonné et aussi limité que possible. Les travaux de jardinage sont effectués en commun deux demi-journées par semaine. De même les récoltes sont mises en commun et les surplus éventuels écoulés auprès d’’associations ou organismes à caractère social.


groupe2.jpg

Notre hôte insiste beaucoup sur le caractère convivial des relations existant entre les membres, sur l’esprit d’entre-aide qui règne sur le terrain, sur le partage des connaissances et sur la liberté du choix des plantations et des essais culturaux. ‘ St CO Jardin’ est prête à accueillir de nouveaux membres ‘jeunes et motivés’ dans la limite des possibilités du territoire investi. Elle espère par ailleurs, que ce jardin partagé fera naitre d’autres initiatives de ce genre. Les visiteurs sont les bienvenus les jours d’ouverture (actuellement les lundis et vendredis après midi).

Après cet accueil apprécié de tous, nous nous repartirons en deux groupes pour une visite détaillée du jardin où une grande diversité de plantes potagères et aromatiques ont pu en surprendre certains. Les espèces et variétés de légumes sont nombreuses, de jeunes arbres portent déjà quelques fruits, pommes et poires notamment. Et les fleurs d’une belle diversité aussi, sont omniprésentes, dans la pure tradition des jardins familiaux.

groupe3.jpg

Cette expérience est sans doute appelée à un grand avenir si nous en jugeons par l’affluence et l’intérêt que cette visite a déclenchés. Je pense que chacun est reparti avec ce qu’il était venu chercher, grâce notamment à la grande attention que nos hôtes ont portée à nos questions incessantes. Nous les remercions vivement. Nous sommes appelés peu ou prou à nous revoir.

----------------------------------------------------------------------

La page botanique du jour

C’est aujourd’hui l’occasion de passer en revue les noms scientifiques et les origines de quelques plantes potagères. Ce sera aussi une préparation à la randonnée que nous effectuerons samedi prochain au sein d’une zone maraîchère de Plouhinec. Nous aurons ainsi, après le jardin potager, la version plus « industrielle » de la culture des légumes. (Cela dit, les plantes sauvages inféodées aux cultures garderont toute leur place dans la rando)
En latin, sativus, sativa, sativum sont les formes masculine, féminine et neutre du mot signifiant cultivé. On retrouve souvent ces mots comme nom d’espèce pour des plantes cultivées depuis des temps reculés, dans l’ancien ou le nouveau monde.
Parmi les végétaux cultivés et consommés aujourd’hui, on compte un grand nombre de légumes et de fruits rapportés du nouveau monde à partir de 1492. Mais nous possédons aussi un document précieux qui nous permet d’avoir une idée des usages antérieurs et médiévaux dans ce domaine.
Proclamé en 812, sous le règne de Charlemagne, Le Capitulaire De Villis est un acte législatif diffusé à tous les gouverneurs des domaines de l’Empire. Il contient en son chapitre LXX une liste de 73 végétaux, dont l’empereur exigeait la culture pour le bien-être de ses sujets. On y trouve les plantes des trois jardins : le potager, le jardin de simples et le verger.
Un exemple : Les 16 plantes du verger sont : noyer, noisetier, pommier, poirier, prunier, sorbier, néflier, châtaignier, pêcher, cognassier, amandier, mûrier, laurier, pin, figuier, et cerisier. On peut penser que de la méditerranée à la Baltique aucun autre arbre utile sur le plan alimentaire n’était connu à l’époque.
Si vous êtes curieux, allez voir la liste complète sur un moteur de recherche.

Voici les noms scientifiques et les origines d’une vingtaine de légumes et fruits parmi les plus communs :

Chou commun (Brassica oleracea L.) Brassicaceae – Indigène. Spontanée sur le littoral nord-ouest.
Carotte [Daucus carota ssp. sativus (Hoffm.) Schübl. & G. Martens] Apiaceae – La carotte cultivée est une sous-espèce de la carotte sauvage, Daucus carota, obtenue au cours des siècles par sélections successives.
Poireau (Allium porum L.) Alliacées/Amaryllidaceae – Le poireau originaire d’Europe ou du Moyen Orient est du même genre que l’ail. Sa forme sauvage originelle est Allium ampeloprasum. Radis noir [Raphanus sativus var. niger (Mill.) J. Kern] Brassicaceae – Variété de rave indigène obtenue par sélections successives.
Navet (Brassica rapa ssp. rapa L.) Brassicaceae – Indigène. Améliorée.
Céleri rave (Apium graveolens L.) Apiaceae – Indigène. Variétés cultivées issues de longues améliorations.
Chou-fleur (Brassica oleracea var. botrytis L.) Brassicaceae – Variété issue de longues améliorations.
Brocoli (Brassica oleracea var. italica) Brassicaceae – Variété rapportée d’Italie du nord sous François Ier.
Salsifis à feuilles de poireau (Tragopogon porrifolius L.) Asteraceae- Indigène améliorée qui n’est plus guère cultivée. Le salsifis des marchés est Scorzonera hispanica L. également indigène d’Europe.
Panais (Pastinaca sativa L.) Apiaceae – Origine de Méditerranée, déjà connue des Grecs. Artichaut [Cynara cardunculus var. scolymus (L.) Benth.] Asteraceae – Originaire d’Italie du nord. XV ème siècle.
Petits pois (Pisum sativum ssp. sativum var. sativum L.) Fabaceae – Sud de l’Europe, Turquie Asie occ.
Aubergine (Solanum melongena L.) Solanaceae – Orig. Asie du sud, connue depuis l’antiquité au moyen orient.
Concombre et Cornichon (Cucumis sativus L.) Cucurbitaceae – Originaire de l’Himalaya mais connus en Europe depuis 3000 ans.

Plantes originaires du continent américain :
Topinambour (Helianthus tuberosus L.) Asteraceae – Importée du Canada. Connue des natifs amérindiens.
Pomme de terre (Solanum tuberosum L.) Solanaceae – Originaire de la cordilière des Andes.
Haricots (Phaseolus vulgaris L.) Fabaceae – Originaire des pays andins.
Tomate (Solanum lycopersicum L.) Solanaceae – Origine : Nord-ouest de l’Amérique du Sud.
Poivron (Capsicum annuum L.) Solanaceae - Graines introduites en Espagne en 1493 (Amérique centrale et du sud).
Maïs (Zea mays L.) Poaceae – Le maïs actuel aurait pour origine une mauvaise herbe endémique du Mexique appelée Téosinte (Zea mays ssp. Parviglumis). Elle était connue des natifs d’Amérique centrale il y a 9.000 ans. Génétiquement, elle est de la même espèce que le maïs cultivé, qui proviendrait donc d’une multitude de sélections et d’hybridations. La première mission de Christophe Colomb décrivit déjà la plante, dès 1492.
.


Date de création : 25/10/2021 @ 11:37
Catégorie : Actualités - Sorties Botaniques

Vous êtes ici :   Accueil » Jardins partagés

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Foyer Laïque de Carnac - Association loi 1901 - Tél : 02.97.52.63.48 - foyerlaique.carnac@free.fr